« Tour des Chais », à Ernage, 15 et 16/10

Gembloux, mondialement réputée, grâce à sa faculté des sciences agronomiques, est connue, désormais, de nombreux viticulteurs de différents pays, grâce à l’annuel « Tour des Chais » d’Ernage, fort bien accueilli par ses 1300 habitants et par plus de 2.000 visiteurs, en 2015, venus de toute la Wallonie et de Bruxelles, notre capitale fédérale étant située à 45 km d’Ernage et notre capitale wallonne, Namur, à 20 km, seulement.

Le « Tour des Chais« , qui, ces 15 et 16 octobre, en sera à sa 7ème édition, est une foire aux vins sortant de l’ordinaire, d’accueillants stands étant placés devant le maisons du centre du village, se présentant sympathiquement comme étant « le plus chouette village de la galaxie ».

L’occasion vous est donc offerte de découvrir, voire de revisiter, ce charmant village hesbignon, éventuellement en calèche, avec vos enfants, qui, trop jeunes que pour pouvoir apprécier ce « divin breuvage », pourront ainsi être, également, de la fête. Par ailleurs d’autres animations leur seront offertes, en toute sécurité, aucun véhicule motorisé n’étant autorisé sur le parcours de cet authentique « Village du Vin », sis aux confins des provinces de Namur et du Brabant Wallon.

Parmi les exposants, représentant essentiellement de nombreuses régions vinicoles françaises (Alsace, Beaujolais, Bordelais, Bourgogne, Cévennes, Champagne, Jura, Languedoc-Roussilon, Sud-Ouest, Vallées de la Loire et du Rhône), des vignerons nous viendront d’Espagne, d’Italie et du Portugal, tels ceux de la Vallée du Douro, qui, réputée pour ses portos, figure, mais oui, sur la liste du « Patrimoine mondial de l’UNESCO ».

Notons, au passage, que « Vin t’age », présent à Ernage, nous assure que la plupart des vins et des portos qu’ils nous proposeront en dégustation – et à la vente, bien sûr – sont vinifiés en lagares (grandes cuves de granit), les raisins ayant été foulés aux pieds, comme le recommande la tradition. Et si vous préférez des bulles françaises, entre autres, les crémants d’Alsace « René Meyer » seront présent, de même que les champagnes « Marc Henriet ».

Alors, prenez le temps de (bien) vivre, en appréciant de bons portos, cognacs, vins blancs, crémants, méthodes champenoises, mousseux, liquoreux, rosésrouges ou bios. Ainsi, avec plaisir, vous constaterez que déguster un vin fait appel à vos quatre sens, visuel, olfactif, gustatif et tactile, le goût se formant à partir des quatre saveurs, sucrée, salée, amère et acide, pouvant, après dégustation, dire de ce vin qu’il est, au choix, ample, âpre, boisé, capiteux, charpenté, corsé, dense, doux, fin, fruité, gourmand, léger, liquoreux, mousseux, onctueux, pétillant, râpeux, rond, sec, structuré, tannique, …

... Et pour vous donner « l’eau (plutôt le vin) à la bouche », voici l’appréciation d’Herman Dedapper, 1er Maître Sommelier de Belgique, concernant le « Chabli 1er cru Montmains 2009 vieille vigne », que vous trouverez sur le stand du « Domaine Tixier », créé en 1988, par Martine Letessier« Jolie robe paille brillante et limpide. Nez d’emblée, d’intenses notes de pomme verte envahissent un bouquet franc et très fruité, qui évoque le bonbon acidulé puis, à l’ouverture, une subtile minéralité. En bouche, une confiserie! Dés l’attaque, les saveurs de groseille verte et de rhubarbe dominent ce cru délicieusement acidulé. La minéralité s’impose davantage en milieu de bouche et la finale, incisive, se montre de persistance appréciable ». Sa note: 15/20. Et vous quelle sera votre note pour ce « Chabli »?

… Et si vous n’êtes pas habitué aux dégustations de vins, veuillez noter que « pour obtenir un vin rouge, on fait fermenter le raisin et on procède à la clarification. Sa robe trop claire dénote un vin léger de courte garde. Les « larmes du vin » s’écoulant sur la paroi du verre, suite à un léger mouvement rotatif de celui-ci, dénotant le degré alcoolique ».

Alors, débutants ou fins connaisseurs, à vous de questionner les vignerons sur leurs productions. Une occasion unique de découvrir de bons vins, tout en dialoguant avec une trentaine de sympathiques producteurs qui se feront un plaisir d’expliquer leurs cépages, leurs méthodes de fabrication, à l’origine de leurs différentes couleurs, de comprendre le pourquoi des différentes texturesplus ou moins fruitées.

« Y a-t-il culture plus noble
Depuis la plantation des vignobles ?
Eternelle richesse de la terre
Cache en son nom un grand mystère »
(copyright: DB, « La Magie des mots »)

Mais pour que votre bonheur oenologique soit complet, vos dégustations (avec modération, bien sûr) s’accompagneront d’autres « plaisirs du terroir »gastronomiques, ceux là (foie gras, macarons, rillettes, saucissons, …). Choisis pour s’accorder et mettre en valeur les produits proposés par les viticulteurs, ils offrent une belle variété de saveurs, synonyme de petits bonheurs simples et vrais.

… Et n’oublions pas, également, en animation musicale, samedi 15, à 18h., et dimanche 16, à 16h., deux voix, deux guitares, Adrien Lienard & Marie Gaziaux.

Conditions d’accès: 5€ l’entrée et 2€ le verre, utilisable auprès de tous les vignerons. Dégustations de 12h.30 à 19h., le samedi 15, et de 11h. à 18h., le dimanche 16.

Yves Calbert.

Votre avis nous intéresse!

Avis

Laisser un commentaire pour cet article