Regarding the continuity of disrupted images

URL

Email

Comment faire part de ce qui est vu et le transmettre dans la réalisation-même de l’image ? C’est dans la capacité à solliciter des microévénements en marge de l’écriture dominante, afin d’en proposer une lecture subjective, que le travail d’Eirene Efstathiou et celui d’Eduardo Matos se rencontrent.
Ralentir et prendre le temps d’observer autour de soi ce qui se passe. «Regarding the continuity of disrupted images » questionne la manière dont circulent les images, le manque de références à leur sujet, mais aussi la perception que nous en avons. Face à l’incertitude que produit la surabondance d’informations, ne devrions-nous pas ralentir et prendre le temps de remettre en question ces visions unanimes? […]

Votre avis nous intéresse!

Avis