POISON : une exposition qui doit piquer votre curiosité !

Les serpents, lézards, araignées, grenouilles, crapauds et autres animaux venimeux de l’expo POISON sont vivants et répartis dans une vingtaine de terrariums. Un soigneur veille sur leur santé. Avec un peu de chance, vous pourrez l’observer, par la vitre de son laboratoire sécurisé, en plein travail…
Quand vous viendrez voir l’expo POISON et ses spécimens vivants, pour leur bien-être, veillez à faire le moins de bruit possible, à ne pas frapper sur les vitres des terrariums et à vous déplacer doucement : dérangés par les vibrations (sonores), les animaux risquent de se cacher et vous auriez le plus grand mal à les admirer… Le venin de ces animaux tue, immobilise ou provoque de la douleur. C’est une arme puissante avec laquelle ils attrapent des proies ou se protègent. Mais le produire demande de l’énergie, ce qui le rend précieux…
Les couleurs vives du crapaud sonneur oriental (Bombina orientalis), la posture d’intimidation du cobra (Ophiophagus hannah), les cliquetis menaçants du crotale diamantin de l’Ouest (Crotalus atrox), un serpent à sonnette, présentés à l’expo POISON vous fascineront certainement mais connaissez-vous leur utilité ? Ils avertissent les prédateurs éventuels du danger qu’ils encourent à trop s’approcher d’un animal venimeux… et lui évitent ainsi de gaspiller son précieux venin !
Il arrive qu’en guise de protection, d’autres espèces imitent ces signaux d’avertissement (c’est ce qu’on nomme le mimétisme). C’est le cas de la couleuvre faux-corail Lampropeltis triangulum (qui tue ses proies par constriction, c.-à-d. en s’enroulant autour d’elles tout en resserrant sa prise) : ses motifs et couleurs la font ressembler aux serpents corail, particulièrement venimeux. Une exposition produite par Grupo Atrox.
« Poison », une exposition qui sera visible jusqu’au 3 septembre 2017 au Muséum des Sciences naturelles, rue Vautier 29 à 1000 Bruxelles. Renseignements : tél : 02.627.42.11et www.kbr.be

Votre avis nous intéresse!

Avis

Laisser un commentaire pour cet article