LIEGE-BASTOGNE-LIEGE 2017 VALVERDE… ET LES REBELLES

LIEGE-BASTOGNE-LIEGE 2017
VALVERDE… ET LES REBELLES

Crédit Photo : © PRESSE SPORTS

A retenir :
 Après sa cinquième victoire sur la Flèche Wallonne, Alejandro Valverde s’est encore un peu plus affirmé comme l’homme à battre de la 103e édition de Liège-Bastogne-Liège.
 Les prétendants à la Doyenne ne sont pas résignés pour autant, le peloton accueillant même, en plus de ses rivaux à Huy, d’autres acteurs comme le vainqueur de Paris-Roubaix Greg van Avermaet, Simon Gerrans ou encore Tom Dumoulin…

Alors qu’il faisait la loi sur les routes d’Espagne en cadets et en juniors, les parents des rivaux d’Alejandro Valverde appelaient régulièrement les organisateurs pour s’informer de la présence d’El Imbatido, histoire d’éviter à leur rejeton une énième humiliation. Les années ont passé, les coureurs n’ont plus besoin de leurs parents pour obtenir les listes d’engagés et ont appris à gérer les blessures à l’orgueil, mais c’est bien un sentiment du même ordre qui s’est installé dans le peloton lorsqu’approchent les Ardennaises. « Je n’ai plus qu’à attendre la retraite d’Alejandro », plaisantait à moitié son second, Dan Martin, lors de la conférence de presse ponctuant la journée de rêve de l’Espagnol, vainqueur hier d’un cinquième titre sur la Flèche Wallonne, le quatrième consécutif. Dans sa forme actuelle, qui n’a jamais été aussi éblouissante si l’on s’en tient aux 10 victoires qui garnissent son bilan intermédiaire 2017, Alejandro Valverde se présente une nouvelle fois comme le grand favori de Liège-Bastogne-Liège, où il a déjà connu le succès à trois reprises.

Pourtant, si l’ascendant psychologique sera bien réel au départ de l’aller-retour de dimanche, les scénarios sont généralement plus variés… Et la Doyenne a ses caprices, dont savent profiter de nombreux prétendants. Ainsi, Dan Martin a toujours buté sur Valverde à la Flèche, mais avait bel et bien trouvé la parade en 2013 du côté d’Ans, laissant son meilleur ennemi ardennais se contenter de la 3ème place. La rébellion peut d’ailleurs venir de plusieurs horizons : qu’il s’agisse du collectif Sky qui a placé Henao (4e) et Kwiatkowski (7e) dans l’élite à Huy ; de BMC, placée sur le podium avec Dylan Teuns et prête à miser sur l’appétit de Greg van Avermaet (7e en 2011) à Liège ; de l’hyperactive Orica-Scott qui a ajouté à Albasini l’ancien vainqueur Simon Gerrans, le maillot blanc du Tour de France Adam Yates et son frère jumeau Simon ; ou encore de Sunweb qui comptera sur Tom Dumoulin en plus de Warren Barguil, 6e sur l’exercice du Mur de Huy. Enfin, Romain Bardet, 2ème du Tour de France 2016 a obtenu son meilleur résultat en quatre participations à la Flèche Wallonne (13e)… en pensant déjà à la Doyenne.

25 équipes, les principaux engagés

Afrique du Sud
Team Dimension Data : Anton (Esp), Pauwels (Bel)

Allemagne
Team Sunweb : Barguil (Fra), Dumoulin (Hol), Matthews (Aus)
Bora-Hansgrohe : Majka (Pol), McCarthy (Aus)

Australie
Orica-Scott : Gerrans (Aus), A.Yates, S.Yates (Gbr), Albasini (Sui)

Bahrein
Bahrain-Merida : Gasparotto, Visconti (Ita), J.Izagirre (Esp)

Belgique
Etixx-Quick Step : D.Martin (Irl), Vakoc (Rtc)
Lotto-Soudal : Vanendert, Wellens (Bel)
Sport Vlaanderen-Baloise : Van Hecke (Bel)
Wanty-Groupe Gobert : Martin (Fra)
WB Veranclassic Aquality Project : Delfosse, Pardini (Bel)

Espagne
Movistar Team : Valverde, Moreno, Soler (Esp), Betancur (Col)

Emirats Arabes Unis
UAE Team Emirates : Costa (Por), Meintjes (Afs), Ulissi (Ita)

Etats-Unis
BMC Racing Team : Van Avermaet, Teuns (Bel), S.Sanchez (Esp)
Cannondale-Drapac : Uran (Col), Formolo (Ita), Woods (Can)
Trek-Segafredo : Pantano (Col), Felline (Ita)

France
AG2R La Mondiale : Bardet, Latour, Vuillermoz (Fra), Pozzovivo (Ita)
FDJ : Vichot, Molard (Fra), Eiking (Nor)
Cofidis, Solutions Crédits : Edet, Simon (Fra), Mate (Esp)
Direct Energie : Voeckler, Calmejane, Hivert (Fra)

Grande-Bretagne
Team Sky : Kwiatkowski (Pol), Henao (Col), Rosa (Ita)

Irlande
Aqua Blue Sport : Nordhaug (Nor)

Kazakhstan
Astana Pro Team : Fuglsang (Dan), Kangert (Est), L-L.Sanchez (Esp)

Pays-Bas
Team Lotto NL-Jumbo : Tankink (Hol)
Roompot-Nederlandse Lotrij : Weening (Hol)

Suisse
Team Katusha : Lammertink (Hol), Taaramae (Est)

Votre avis nous intéresse!

Avis