Jimmy Nelson – Before They Pass Away PART II



URL

Email

Jimmy Nelson – Before They Pass Away Part II

Un an après son exposition au succès planétaire Before They Pass Away, La Photographie Galerie a le plaisir de présenter la nouvelle exposition de Jimmy Nelson : Before They Pass Away Part II. Au cœur de nouveaux voyages et de nouvelles destinations, Jimmy Nelson continue sa mission afin de dresser le portrait des tribus indigènes les plus fascinantes au monde et réaliser la deuxième partie de son projet. Pour la suite de son œuvre, Jimmy Nelson est allé à la découverte des populations tribales de la Polynésie Française, ses portraits des Marquesans dévoilent un peuple à la fois fier et énigmatique. Nelson nous emmène également en Chine dans la région de Guizhou pour immortaliser ces villageois aux milles parures. Suivent également des reportages au Soudan du Sud et au Tchad dont les meilleurs clichés seront exposés pour la toute première fois en Belgique. Il expose son travail dans les plus grandes galeries de photographies d’art et donnent d’extraordinaires conférences à travers le monde. La Photographie Galerie de Bruxelles présente en exclusivité une quarantaine de tirages de tailles variées à partir du 9 décembre 2016 jusqu’au 25 mars.

Before They Pass Away est surement le plus grand projet en date de Jimmy Nelson. Commencé en 2009, celui-ci consiste en l’immortalisation de trente-cinq populations oubliées aux quatre coins du globe. Il capture la vie et les traditions des dernières tribus survivantes qui tentent tant bien que mal de préserver leurs us et coutumes dans notre monde toujours plus globalisé. Cette démarche rappelle sans nul doute celle d’Edward Sheriff Curtis et ses incroyables photographies d’américains natifs, plus de cent ans auparavant. Son travail sera un catalyseur pour le débat quant à l’authenticité et la beauté de ces populations fragiles.

Biographie

Jimmy Nelson est un photographe reporter anglais connu pour ses portraits de population tribales et indigènes.

Né en 1967 à Sevenoaks dans le Kent, il a passé une grande partie de son enfance en Afrique, en Asie et en Amérique du Sud. Il n’a que 19 ans lorsqu’il décide de partir découvrir le Tibet à pied avec son petit appareil photo. A son retour, il décide de travailler comme photoreporter professionnel. Il couvre alors une série de thèmes différents comme l’implication de la Russie en Afghanistan, la guerre en ex-Yougoslavie ou encore le conflit au entre l’Inde et le Pakistan au Cachemire.

En 1997, il est engagé par Shell Oil pour produire le livre « Literary Portraits of China ». Il s’en va alors sillonner tout le pays en compagnie de son épouse Ashkaine Hora Adema. Celle-ci écrira le livre et deviendra son partenaire de travail. Les photographies de ce périple sont ensuite exposées au Palace des Enfants sur Tiananmen Square à Pékin, s’en suivra alors une tournée mondiale. A partir de 1997, Jimmy Nelson commence à travailler pour des campagnes publicitaires. Il vit aujourd’hui à Amsterdam avec sa femme et ses trois enfants.

Jimmy Nelson ne nous présente pas seulement de superbes tirages photographiques mais nous offre également des portraits perspicaces d’individus, gardiens d’une culture qu’ils espèrent transmettre aux générations futures. Nelson met son art au service de leur pérennité. La chambre technique du photographe capture chaque nuance et chaque détail pour la postérité. Les tribus photographiées proviennent de Nouvelle Guinée, de Mongolie ou encore d’Ethiopie. Les magnifiques photographies ont fait l’objet d’un livre du même nom.

Votre avis nous intéresse!

Avis




Laisser un commentaire pour cet article