« Guatemala, Terre Maya », à « Exploration du Monde », jusqu’au 27/11



Alors que la conférence « Danube, la Voie impériale », de Michel Drachoussoff, terminait, ce 06 novembre, sa tournée dans nos différentes provinces, la saison d’ « Exploration du Monde » se poursuit, nous emmenant d’Amérique latine en Afrique, avec « Guatemala, Terre Maya », de Julie Corbeil et Ugo Monticone, jusqu’au 27 novembre, d’une part, et « Congo, les Berges d’un Fleuve », de Philippe Lamair, jusqu’au 23 décembre, d’autre part, sans oublier, au programme de son cycle « Découvertes », l’Asie, avec « La Passion d’Angkor », de François Picard, jusqu’au 11 décembre.

Bien sûr, de nombreux documentaires sont programmés à la télévision, mais l’avantage, ici, avec « Exploration du Monde », est de pouvoir rencontrer les réalisateurs et leur poser les questions que nous souhaitons, éventuellement en vue d’un prochain voyage en relation avec le sujet choisi.

Et pour nous aider à parcourir le Guatemala, nous suivons deux sympathiques Canadiens, journalistes de formation, membres de l’association « Les grands Explorateurs » de la « Belle Province » du Québec, Julie Corbeil, la cinéaste, passionnée par l’être humain, de Montréal, et, de la Ville de QuébecUgo Monticone, l’écrivain, diplômé, en France, en 2007, pour services rendus à la cause de la Jeunesse. C’est avec leur humour plaisant et leur insatiable curiosité que nous nous offrons, par l’image et le commentaire, une incursion festive et spirituelle au sein des plus anciens territoires de la civilisation maya.

Certes, ils nous plongent au coeur de la « Ciutad » (Ville) de Guatemala, mais n’hésitent pas à nous emmener – durant quelques minutes sur l’écran, résumant une marche de plusieurs jours -, dans une jungle dense à souhait, peuplée d’une faune intrigante, nous menant à de mystérieuses cités maya, englouties par la végétation.

Avec eux, nous suivrons le cours du Río Dulce jusqu’à Livingston, à l’extrême est du pays, sans oublier de nous attarder au nord, dans la région du bassin du Petén, au Parc National de Tikal, l’un des plus grands sites archéologiques de la civilisation maya précolombienne, repris, dès 1979, sur la liste du « Patrimoine de l’UNESCO ».

Autre site archéologique maya, sis à quelques kilomètres au sud de la frontière mexicaine, dans la même région guatémaltèque du département du Peten, que nous visitons, grâce aux caméras de nos deux amis québécois, le Parc National El Mirador, dont les 1ères pyramides furent édifiées à partir du 6ème siècle avant notre ère, le site étant abandonné en l’an 150.

A proximité, à moins d’une heure de route de Tikal, nous découvrons un autre site reconnu par l’ « UNESCO », mais comme « Patrimoine naturel et de l’Humanité », celui de l‘île de Flores, sise sur le lac Peten Iztá, et de la Ville de Flores, ancienne capitale maya, qui, fondée au 14ème siècle, sous le nom de Tayasal, constitue une étape importante pour tout voyageur avide de découvrir l’histoire du pays et la diversité de ses paysages.

Avec ses villes voisines de Zacpetén et Queixil, elles furent les dernières cités du continent américain à tomber entre les mains des Conquistadors, Hernán Cortés, au 14ème siècle, ayant échouer à plusieurs reprises dans ses tentatives de s’emparer de ces 3 villes, les indigènes résistant ainsi à la christianisation.

Tout au long du voyage, nous sommes, également, marqués par les confidences de Guatémaltèques nous racontant, de façon intimiste, leur vision quant à la vie actuelle dans leur superbe pays. Enfin, soyons aussi aux 1ères loges du puissant volcan Acatenango, alors même qu’il entre en éruption.

Pour en connaître davantage sur le Guatemala actuel et les Mayas d’autrefois, il ne nous reste donc plus qu’à suivre, en ce mois de novembre, Julie et Ugo, deux communicateurs hors pair, lors de leurs dernières conférences, notamment, au « Palais des Beaux-Arts » de Charleroi, le samedi 12, à 15h.; à la « Salle Jules Bastin » de Waterloo, le mercredi 16, à 14h.30 et 20h.; au « Cinéscope » de Louvain-la-Neuve, le jeudi 17 (20h.); au « Wauxhall » de Nivelles, le vendredi 18, à 18h.30; au « Centre Culturel » d’Auderghem, les samedi 19 (14h.30) et lundi 21 (20h.); au « Wolubilis » de Woluwe-St.-Pierre, le dimanche 23, à 15h.; …

Pour les autres dates et plus de renseignements, consultez le site: www.explorationdumonde.be.

Yves Calbert.

Votre avis nous intéresse!

Avis




Laisser un commentaire pour cet article