Des galeries funéraires rénovées



PATRIMOINE

La dernière phase de la rénovation des galeries funéraires du cimetière de Laeken a été entamée par le bureau bruxellois Origin Architecture & Engineering, un spécialiste de la restauration et la réaffectation de monuments et sites.
La construction des galeries funéraires en sous-sol répondait au manque de place en surface. C’est sous l’impulsion d’Emile Bockstael, échevin des Travaux publics de Laeken alors indépendant de Bruxelles-ville, que jaillit l’idée et que la construction allait durer de 1876 à 1935. En tout, 4.061 niches individuelles ainsi que des caveaux de diverses tailles furent érigés au bénéfice des grandes familles de la bourgeoisie bruxelloise de l’époque.
Classées en 1997, elles avaient subi l’outrage des ans et les infiltrations d’eau y étaient fréquentes. Leur rénovation a été entamée mais cela a pris du temps puisque les premières études remontent à 2001. Le coût de cette restauration s’élève à plus de 4 millions d’euros. Le projet est subventionné par la Région de Bruxelles-Capitale et une partie est financée par Beliris.
Bernard Rosenbaum

Votre avis nous intéresse!

Avis




Laisser un commentaire pour cet article