7ème « Salon des Vignerons namurois », les 11 et 12 Février, à la Citadelle



 

Salon du Vin atypique, organisé avec l’appui du « Cefor », installé depuis 2011, à la Citadelle de Namur, il accueille les  Vignerons namurois d’ici et de là-bas, c’est à dire de la région namuroise et de France, mais, dans ce cas, exclusivement produits par des Namurois. D’abord organisé dans l’ancienne caserne de « Terra Nova », où se trouve aujourd’hui l’intéressant « Centre des Visiteurs », il a, désormais, pris place dans le « Hangar aux Affûts », quelques centaines de mètres plus bas. 

Attendu par les connaisseurs, ce Salon du Vin … et des produits de bouche namurois, sis dans un ancien magasin d’artillerie, construit en 1835, où les armes d’autrefois ont laissé la place à une ambiance conviviale et feutrée, grâce à la brillante décoration de « Folisabelle » (Isabelle Bourlon), créatrice de la superbe affiche, nous mettant le vin à la bouche, à la plus grande satisfaction d’Arnaud Gavroy, l’Echevin de la Citadelle, surnommé « lèche vins », lors de la conférence de presse.

Ce lieu sera animé par treize distingués vignerons reconnus par leurs pairs. Parmi eux, notons la présence du « Domaine du Chenoy », créé en 2003, à Emines, par Philippe Graffé, ancien administrateur-délégué, pendant plus de 40 ans, de la société « Graffé Lecocq », dont les caves sont toujours situées sous la Cathédrale St.-Aubain et les anciens tunnels de trams de la Citadelle, … cette dernière accueillant donc le Vin, en son sein, de fort longue date.

 

Mais revenons au « Domaine du Chenoy », un vignoble de 10 ha produisant des Vins naturellement légers en alcool (11 ou 12°), avec des fermentations complètes assurant l’absence quasi totale de sucres résiduels (moins de 4 gr. par litre), ce qui nous offre des Vins fins, élégants et très digestes, où les arômes et le fruité s’expriment et se développent dans une harmonie pleine de charme, leurs cépages étant repris en AOC « Côtes de Sambre et Meuse », qualifiés « Vinus vinifera, résistant aux maladies cryptogamiques. »

Parmi les réputés Vins rouges produits par Philippe Graffé, notons, vendues à seulement 8€90 les 75 cl, les bouteilles de la « Butte aux Lièvres », qui obtinrent une médaille de bronze au « Concours international AWC Vienna », en 2012. Issu des cépages « Regent » (70%) et  « Rondo » (30%), cet agréable Vin a une couleur intense et un excellent équilibre entre tanins et fruité. Sa belle rondeur s’exprime dans des saveurs et des arômes évoquant la pivoine, le cuir, la réglisse, la cannelle et le cèdre.

 

 

Ayant planté ses 24 ha de vignes (17 ha en « AOC St.-Chinian » et 6 ha en « VDP d’Oc »), en 2002, dans le département de l’Hérault, en Occitanie, au sein du Village de Cébazan, peuplé de seulement trois cents habitants,Claude Grapotte produit les Vins du « Domaine de Gravimel »(contraction de Grapotte, Vinification et Emmanuel, son fils), qui se vendent, jusqu’en … République Populaire de Chine, dans une gamme de prix comprise entre 5 et 10€, la bouteille de 75 cl., leur encépagement étant constitué de cépages nobles, tels que Cabernet Sauvignon, Carignan, Cinsault, Grenache, Syrah, pour les rouges, et Chardonnay, Sauvignon, pour les blancs.

Mais si des Namurois plantent leurs vignes en France, pourquoi une Néerlandaise, Jeanette vanden Steen, n’aurait-elle pas pu en planter, sur 17 ha, dès l’an 2000, à Lustin et à Dinant, produisant, dès 2003, les Vins de 14 cépages, certains provenant de Suisse, du « Domaine du Château Bon Baron ».

Aujourd’hui, 21 Vins sont produits par ce Domaine. Notons que ses deux derniers Vins, repris sous l’appellation « AOC Crémants de Wallonie », sont le « Formidable » (50% Pinot Gris, 25% Pinot Blanc, 25% Auxerois) et la « Baronne » (50/50 Pinot Noir-Chardonnay). Bénéficiant de courants d’air provenant de la Meuse, faisant sécher plus rapidement les vignes, et de la présence de la roche, qui apporte des réflexions ultraviolettes,le raisin est amené à une maturité plus avancée. Ainsi, en 2016, deux de ses Vins, le « Pinot Auxerois » 2015 (blanc) et l’ « Acolon » 2014 (rouge) ont été élus « meilleurs Vins belges ». « Cerise sur le gâteau », soulignons qu’en 2017, le « Trésor », un Pinot Noir, sera servi aux voyageurs de la « business class » de « Brussels Airlines Intercontinental », … une bien belle promotion pour un Vin produit dans la Province de Namur.

Les autres vignerons présents seront ceux des Domaines du « Château de Bioul » et du « Coude à Coude », en ce qui concerne la région namuroise. Les autres Namurois établis en France, ayant fondé les Domaines de l’ « Agape » (Gironde-Bordelais), du « Château Latuc » (Vallée du Lot), du « Château Fosse-Sèche » (Loire-Anjou), des « Mathouans » (Pyrénées Orientales), de « Mas Thélème » (Pic St.-Loup-Gard-Hérault), de la « Tête Noire » (Rhône méridional-Gironde), de « Constant-Duquesnoy » (Rhône méridional), et, pour la première fois à Namur, de « Molin Agly » (Pyrénées Orientales).

Et pour accompagner ces nectars, des produits de bouche namurois seront proposés, en dégustation et à la vente, par « L’Escargotière de Warnant », « Les Papilles ravies », « La Ferme de la Sauvenière », « Le Safran de St.-Pierre », « Les Délices d’Ombelle », « L’Ecole d’Apiculture Namuroise » et « La Boulangerie Lefranc ». Bon appétit et à votre santé!

Ouvert les samedi 11 et dimanche 12 février, de 14h à 20h. Prix d’entrée, incluant un verre de dégustation: 3€. A l’occasion de  l’année touristique 2017 « La Wallonie gourmande », prix d’une dégustation d’Olivier Bourguignon, noté 16/20 au « Gault et Millon », et de Benoît Cloës, co-fondateur du collectif « Génération W », le « noyau culinaire namurois »: 10€, sur réservation à l’accueil du Salon. Des navettes gratuites seront prévues entre le parking de l’Esplanade et l’ « Hangar aux Affûts ».

Yves Calbert.

 

Votre avis nous intéresse!

Avis




Laisser un commentaire pour cet article