Watermael-Boitsfort : 775.000 € pour le Domaine de Nettinne

Le Domaine de Nettinne vient de trouver acquéreur. Ce mardi 25 octobre 2016, le Collège des Bourgmestre et Échevins de Watermael-Boitsfort a accepté une offre de 775.000 €. La vente définitive sera soumise à l’approbation du Conseil communal, le 15 novembre prochain.

Processus de vente. Fin 2013, la Commune décide de vendre le Domaine de Nettinne. Une expertise est réalisée. Celle-ci se révèlera a posteriori surfaite (1.884.150 €) et en inadéquation avec la réalité géographique. Après avoir contacté, sans réponse favorable, une vingtaine d’institutions susceptibles de maintenir l’activité du Domaine, la Commune recherche des investisseurs publics et privés. Aucune proposition de reprise du Domaine n’aboutira, principalement en raison des frais liés à sa réhabilitation, à son entretien et au déclin du tourisme dans la région. C’est pourquoi, en décembre 2014, la Commune opte pour la vente de gré à gré mise entre les mains de l’agence Les Viviers Properties. Deux nouvelles expertises (750.000 € et 815.300 €) prenant cette fois en considération le contexte environnant, l’ampleur des travaux à prévoir et les charges inhérentes aux bâtiments sont réalisées. Le Collège décide de vendre le Domaine sur le principe de « faire offre à partir de 990.000 € », ramené au bout de trois mois et en l’absence d’acquéreurs, à 815.000 €, prix plus représentatif du marché de la région. Après une mauvaise expérience en octobre 2015 due à un acquéreur défaillant, le Collège confie une nouveau mandat de vente à l’agence Les Viviers. Ainsi, depuis février 2016, plus de 350 personnes ont été informées de cette vente, une cinquantaine de personnes s’y sont intéressées de leur plein gré et plus de quarante visites ont été menées. Ce mardi 25 octobre, le Collège a décidé d’accepter une offre ferme pour l’ensemble du Domaine à 775.000 € qu’il soumettra à l’approbation lors du prochain Conseil communal, le 15 novembre 2016.

Raisons et avantages de la vente. En 2007, suite à un endettement excessif, la Commune doit se résoudre à accepter la tutelle de la Région de Bruxelles-Capitale. Pour redresser ses finances, la nouvelle majorité décide en 2013 de réorganiser les classes vertes. Jusqu’en 2014, tous les ans, de la 3e maternelle à la 5e primaire, les classes vertes des écoles communales étaient organisées au Domaine de Nettinne. Leur coût annuel se révélait excessif. En effet, en 2012, pour permettre aux 682 enfants des écoles communales de participer à 5 jours de classes vertes à Nettinne, le coût réel par enfant s’élevait à 839,28 €, soit 742,28 € à charge de la Commune et 97 € demandés aux parents. Or, des centres spécialisés et agréés, avec une qualité d’accueil semblable, voire supérieure, et des thématiques bien plus diversifiées, proposent des séjours de même durée pour un coût moyen de 133,72 € par enfant. Aujourd’hui, en optant pour cette solution, tout le monde est gagnant : la participation des parents est ramenée de 97 € à 75 € pour les classes vertes et de 500 € à 375 € pour les classes de neige, et la Commune peut encore réaliser une économie substantielle de 350.000 € par an. Par ailleurs, le bénéfice de la vente sera affecté à l’amélioration des infrastructures d’enseignement dans la commune.

Contact : Alain Wiard, Premier Échevin en charge des Finances – 0475.25.12.56

Votre avis nous intéresse!

Avis

Laisser un commentaire pour cet article