clic

«URBACT 2nd Chance» à Bruxelles: lutte contre les bâtiments à l’abandon 

Du 28 au 30 novembre prochain, la Ville de Bruxelles organise un colloque dans le cadre du programme d’échange européen « URBACT ». Une dizaine de Villes européennes, parmi lesquelles Naples, Caen et Liverpool, sont ainsi invitées à venir débattre, échanger, élaborer des solutions quant à la problématiques des grands complexes urbains inoccupés.


Depuis 2016 la Ville de Bruxelles est membre du réseau 2
nd Chance – « Waking the Sleeping Giants » dans le cadre du programme européen d’échange URBACT. Ce programme, qui réunit actuellement près de 300 villes issues des 28 états membres de l’Union Européenne, permet la rencontre et l’échange d’expériences et de bonnes pratiques en matière de développement urbain.

L’un des grands défis de ce réseau 2nd Chance est la réhabilitation de grands complexes de bâtiments à l’abandon au profit du développement des quartiers alentours. Nombreux sont les sites abandonnés, les locaux sous-utilisés dans ou à proximité de centre-ville européen. Ces sites ont malheureusement bien souvent un impact négatif sur leur environnement. Or, ils pourraient être porteurs d’opportunités dans le cadre du développement du quartier.

…et Bruxelles n’est pas en reste.  

« Les taxes sur les immeubles à l’abandon sont un premier incitant mais s’avèrent insuffisantes dans certaines situations. URBACT permet de créer des synergies entre les villes et ainsi permettre l’échange d’expérience sur ces problématiques. », se réjouit Geoffroy Coomans de Brachène, Echevin de l’Urbanisme et du Patrimoine.

Ainsi, dans le cadre du plan d’action URBACT à Bruxelles,  la Ville de Bruxelles s’est donné pour objectif de développer une stratégie de réactivation réaliste pour le bâtiment situé au 104 rue d’Arlon, en partenariat avec le propriétaire et du privé. Ce bâtiment construit dans les années 60 est inoccupé depuis 2004 et constitue une véritable poche d’insécurité dans le quartier européen. Avec l’aide du programme URBACT, l’objectif est de réhabiliter durant une période déterminée, le rez-de-chaussée de cet immeuble à l’abandon de manière à y accueillir différents workshops et ateliers de sensibilisation sur la thématique.

Le colloque organisé par la Ville de Bruxelles est l’occasion de rassembler les partenaires européens et locaux afin de permettre un réel échange sur le contexte Bruxellois et le bâtiment Arlon 104. Pendant deux jours, de nombreux cas de bonnes pratiques seront présentés et les différents acteurs auront l’occasion de participer à des ateliers autour des différents défis auxquels la Ville de Bruxelles est bien souvent confrontée.

Votre avis nous intéresse!

Avis