Une maison bruxelloise

 

Si Paulo avait été autre chose qu’un pauvre type, Maria-Fernanda n’aurait pas dû quitter le Brésil et jamais elle n’aurait posé les pieds dans une maison bruxelloise. Hélas pour elle, il était le champion du monde des abrutis.

C’est ainsi qu’à trente-deux ans, la jeune femme prit l’avion pour la première fois. Toute seule. Avec deux valises en polyester mauve remplies de souvenirs dérisoires.

Mère de famille, devenue femme de ménage par nécessité, Maria-Fernanda sera engagée d’une façon rocambolesque pour s’occuper de la demeure d’une famille énigmatique dont les membres se laisseront peu à peu approcher au travers d’un foulard parfumé, d’un vase ou d’une lettre oubliée.

Mais qui sont ces gens ?

La réalité a-t-elle quoi que ce soit en commun avec ses rêveries ? Et surtout, Maria-Fernanda, que cherche-t-elle dans les couloirs de la maison ? 

Valentine de le Court est juriste, elle habite Bruxelles. « Une maison bruxelloise » est son 3e roman après « Explosion de particules » et « Vacances obligatoires en famille ». Paru aux editions Mols. ISBN 978-2-87402-237-1. Prix : 17,50€.

Votre avis nous intéresse!

Avis