Une législation européenne pour les lanceurs d’alerte

 

“Les lanceurs d’alerte sont essentiels dans une société démocratique ; pourtant ils sont souvent menacés par les procédures judiciaires ainsi que par des représailles sur leur lieu de travail. Les législations nationales sont différentes d’un pays à l’autre et souvent inadaptées. Par notre texte voté ce midi au Parlement européen, nous exigeons de la Commission européenne une proposition de législation afin d’assurer la protection des lanceurs d’alerte à l’échelle européenne et ce, d’ici la fin de l’année” se réjouit Marc Tarabella, chef de délégation PS du Parlement européen.

“Le paradoxe aujourd’hui, c’est de constater que les lanceurs d’alerte sont victimes de menaces, de persécutions et de poursuites judiciaires alors que, dans le même temps, ceux qui sont dénoncés sont relativement protégés. Le déséquilibre entre les différentes législations nationales ne fait qu’accentuer ce déplorable constat.” 

Parmi nos exigences, nous voulons que :

·         les États membres soient contraints de mettre en place des mesures de protection contre les représailles,

·         des mécanismes de signalement plus clairs,

·         sans oublier un réel soutien aux lanceurs d’alerte comme une aide juridique et financière.

Enfin, nous demandons qu’une autorité européenne facilite la coordination des dossiers où plusieurs pays sont impactés.

Les lanceurs d’alerte sont les sentinelles de notre époque, et quand ils servent l’intérêt général, ils doivent être protégés convenablement!”  conclut l’Eurodéputé Marc Tarabella.

Votre avis nous intéresse!

Avis