Une jeune belge en finale du concours culinaire international lancé par Eurostar et 3 organisations environnementales

Des dizaines de jeunes de Belgique, de France et du Royaume-Uni âgés de 15 à 19 ans ont participés au concours « Crée un plat durable servi à bord de la classe Business Premier ».

·        Le français Mathieu Coiffard, 17 ans, verra son plat servi à bord de la classe Business Premier d’Eurostar

 

Eurostar, le train à grande vitesse qui relie l’Europe continentale au Royaume-Uni, s’est associé en mai dernier à la Fondation GoodPlanet (France), à GoodPlanet Belgique et à Young Peoples Trust for the Environment (YPTE) pour lancer un concours culinaire à travers la France, le Royaume-Uni et la Belgique. Ce défi avait pour objectif d’encourager les jeunes générations à imaginer un plat gourmet, équilibré et réalisé à partir de produits de saison et sains, séduisant le voyageur d’affaire Eurostar exigeant.

 

Réuni ce matin à Paris, le jury a plébiscité à l’unanimité  le plat créé par Mathieu Coiffard : « Le jury a estimé qu’il avait le mieux rempli les critères ambitieux définis pour ce concours. Mathieu a bien sûr travaillé dur pour satisfaire aux exigences de durabilité et aux contraintes du service à bord d’un train Eurostar. Nous pensons que sa recette illustre parfaitement le concept d’un plat à la fois réellement durable et délicieux. Nous sommes convaincus qu’elle sera appréciée et mémorable pour nos clients d’affaires, » explique le président du jury, le chef étoilé Raymond Blanc.

 

Parmi les finalistes, Nathalie Kostman, jeune Belge de 19 ans dont la recette a été saluée par le jury pour sa réflexion et sa durabilité ainsi que l’attention particulière portée aux caractéristiques spécifiques qu’un plat servi à bord d’un train requiert. Le chef Raymond Blanc a également ajouté qu’il s’agissait d’un plat chaleureux.

 

Mathieu, 17 ans et étudiant à l’école hôtelière du Périgord, se réjouit :

« C’est un grand honneur pour moi et mon école, l’École Hôtelière du Périgord, de remporter ce concours. Nous avons travaillé de longues heures avec mon professeur, Loic Perrucaud afin d’élaborer une recette qui respecte la durabilité, la provenance et la saisonnalité des aliments de notre terroir tout en étant savoureuse et facile à servir à bord d’Eurostar. J’ai hâte de rejoindre le chef Raymond Blanc en cuisine en avril prochain pour que nous travaillons ensemble à l’intégrer au menu de la classe Business Premier d’Eurostar ! »

 

Marc Noaro, directeur de l’Expérience Client chez Eurostar est ravi :

« Nous avons été touchés de constater le vif intérêt dont ont fait preuve des étudiants des trois pays. Nous avons également reçu des commentaires constructifs, notamment sur les dates de lancement du concours pour l’année prochaine. »

 

Raymond Blanc, Officier de l’Empire britannique et chef étoilé au guide Michelin de renommée international :

« Je suis ravi de présider ce concours. L’alimentation saine et durable est un thème qui me tient particulièrement à cœur, et je pense qu’il est primordial que les jeunes comprennent l’importance de la durabilité, de la provenance et de la saisonnalité des aliments. Respecter ces critères tout en créant des plats savoureux et harmonieux est un défi quotidien pour nous, les chefs. Il est très gratifiant de voir que les jeunes présents ici aujourd’hui adhèrent à ces principes, ce qu’ils ont démontré en passant beaucoup de temps et d’énergie à imaginer et réaliser leurs recettes. »

 

Plus d’informations : http://www.eurostar-csr.com/be/

 

Votre avis nous intéresse!

Avis