Une grille des loyers pour se donner bonne conscience?

Le PTB réagit à la proposition du gouvernement bruxellois de mettre en place une grille des loyers indicative. La députée bruxelloise du PTB, Mathilde El Bakri s’interroge : « c’est une première étape suite à la pression mise par la proposition du PTB et du mouvement social. Mais tout ce que la grille proposée par le gouvernement va permettre, c’est confirmer aux locataires qu’ils paient trop. Mais Madame Fremault, les Bruxellois le savent déjà ! Il faut rendre la grille contraignante. Quand on décide d’installer des feux rouges, ce n’est pas à titre informatif. »
Il y a un an, le PTB déposait une proposition d’ordonnance au Parlement bruxellois pour instaurer une grille des loyers basée sur des critères objectifs (qualité du logement, nombre de chambres,…). Pour soutenir cette proposition, le parti de gauche a lancé une pétition pour plafonner les loyers. De nombreux acteurs associatifs réclament également depuis des années une grille des loyers. Grâce à la pression du monde associatif et à la mobilisation citoyenne, les lignes commencent à bouger.
Pour Mathilde El Bakri : « plafonner et baisser les loyers est une mesure d’urgence. Le baromètre social 2016 sorti la semaine dernière le prouve une fois de plus : en 10 ans, les loyers ont augmenté de 22 % en plus du prix de la vie. La majorité des ménages bruxellois consacre plus de la moitié de leurs revenus pour se loger. »
Pour la députée de gauche, deux constats s’imposent : « sans aspect contraignant, la grille du gouvernement est loin de répondre à l’urgence des Bruxellois. Premièrement, la grille ne sera publiée qu’à titre informatif, autrement dit, elle n’aura aucun impact sur les loyers. Deuxièmement, même imposée, la grille du gouvernement maintiendra des loyers trop élevés : 84% des loyers seraient conformes à la grille. Autant dire que le loyer moyen ne va pas baisser. Les critères doivent être plus stricts. »
Quel est l’objectif de cette grille ? Se donner bonne conscience ou répondre à l’urgence sociale des Bruxellois ? Informer les locataires bruxellois sur le prix qu’ils seraient censés payer, c’est une chose. Leur permettre de payer un loyer moins élevé, c’est ce dont nous avons besoin. Contrairement au gouvernement, la grille des loyers du PTB a comme objectif de faire baisser les loyers. Pour cela, elle doit être contraignante. Mathilde El Bakri : « tout ce que la grille proposée par le gouvernement va permettre, c’est confirmer aux locataires qu’ils paient un loyer trop élevé. Mais Madame Fremault, les Bruxellois le savent déjà ! Il faut rendre la grille contraignante. Quand on décide d’installer des feux rouges, ce n’est pas à titre informatif. »
Mathilde El Bakri s’explique: « l’objectif du PTB est de faire baisser les loyers de 20 % dans un premier temps. Sur un loyer de 750 euros, cela signifie économiser environ 150 euros par mois. De quoi consacrer plus de moyens aux soins de santé, aux activités pour les enfants, au budget vacances et loisirs,… ». Si on peut saluer les premières démarches du gouvernement, gardons en tête que l’urgence sociale des Bruxellois ne se résoudra pas à coup de mesurettes symboliques.

Votre avis nous intéresse!

Avis

Laisser un commentaire pour cet article