Un autre système d’#inscription pour l’#enseignement #secondaire



Un autre système d’inscription pour l’enseignement secondaire
Fouad Ahidar (sp.a) est satisfait que le Conseil de la Commission Communautaire flamande (RVG) soutienne la révision des règles de priorité

Le Conseil de la Commission communautaire flamande, le parlement des flamands bruxellois, a approuvé, ce jour, une résolution demandant au Gouvernement flamand de revoir les règles de priorité dans l’enseignement néerlandophone bruxellois. La résolution a été signée par Bruno De Lille, Annemie Maes et Arnaud Verstraete (Groen) et Fouad Ahidar (sp.a) et demande de tenir compte du parcours scolaire de l’enfant, et pas uniquement de la langue maternelle des parents.

Actuellement, la priorité est donnée aux enfants de parents néerlandophones. Des enfants, qui ont fait tout leur parcours scolaire dans l’enseignement néerlandophone ne peuvent pas bénéficier d’une telle priorité. « Ce n’est pas logique », déclare Fouad Ahidar. « Les kets bruxellois qui ont suivi l’enseignement en néerlandais à l’école maternelle et l’école primaire, doivent pouvoir passer sans problème dans l’enseignement secondaire en néerlandais. »

Fouad Ahidar souligne qu’un système d’inscription plus démocratique n’est pas suffisant. Il faut également investir dans l’enseignement néerlandophone, afin qu’il y ait des places et que tout le monde puisse suivre une formation de son choix.

Une résolution similaire a déjà été voté une fois par les flamands bruxellois il y a deux ans, mais le Gouvernement flamand n’y avait, à l’époque, prêté aucune attention. « Espérons que la Flandre suivra cette fois-ci », déclare Fouad Ahidar. « J’appelle d’ores et déjà, les collègues du CD&V et de l’Open Vld, qui ont également accepté la résolution, à la concrétiser. »

Votre avis nous intéresse!

Avis




Laisser un commentaire pour cet article