TRAFIC DE DROGUE DANS LE PORT D ANVERS

Le Vice-premier Ministre et Ministre de l’Emploi Kris Peeters veut que les employeurs et les travailleurs se concertent concernant la manière de lutter contre le trafic de drogue dans le port d’Anvers. Selon le Ministre Peeters, un screening systématique de tous les travailleurs portuaires n’atteindra pas les objectifs visés.

Kris Peeters: « On peut bien évidemment prendre des mesures supplémentaires afin d’améliorer la sécurité du port et de lutter contre le trafic de drogue. Si ces mesures concernent le personnel portuaire, les employeurs et les travailleurs doivent pouvoir se concerter au sujet de l’approche choisie. Un screening systématique de tous les travailleurs n’atteindra pas les objectifs visés. L’objectif sera outrepassé car des personnes qui ne posent aucun risque seront également soumises à un screening. D’autre part, des travailleurs non-portuaires peuvent également être recrutés dans le trafic de drogue. Il y a quelques jours j’ai rencontré le Ministre de l’Emploi des Pays-Bas Wouter Koolmees. Aux Pays-Bas aussi il y a uniquement un contrôle lors du recrutement, comme c’est le cas chez nous. »

Laisser un commentaire