Touring attire l’attention sur le nouveau contrôle de trajet dans le tunnel Leopold II

Touring attire l’attention sur le nouveau contrôle de trajet dans le tunnel Leopold II

→ la limitation de vitesse à 50 km/h dans le tunnel Leopold II est illogique

→ Seuls 3 conducteurs sur 10 respectent cette limitation de vitesse surréaliste.

Bruxelles, le 10 mai 2017. L’organisation de mobilité Touring constate que la diminution de la limitation de vitesse de 70 vers 50 km/h dans le tunnel Leopold II n’a rien à voir avec la sécurité routière, c’est totalement illogique et surréaliste. « Par l’installation de limitations de vitesses illogiques, on ne crée que des frustrations auprès des usagers et cela crée de l’agressivité. Et c’est cette agressivité qui mène finalement à un comportement dangereux. » Un échantillon test* prélevé par Touring montre que 7 conducteurs sur 10 se moquent de cette limitation de vitesse illogique.

Touring: Il est étrange qu’à notre demande, dans le passé, la limitation de vitesse dans le tunnel a été augmenté de 50 à 70km/h et que maintenant on fait le contraire en rendant la limitation à nouveau à une 50km/h peu logique. « Nous avons toujours dis que l’instauration d’une limitation de vitesse logique (donc 70km/h) doit être associée à un contrôle efficace. Ce qui n’a jamais été le cas dans le tunnel Leopold II. Le contrôle de l’itinéraire annoncé aurait déjà, depuis longtemps, dû être instauré mais alors pour contrôler la vitesse à 70 km/h. Diminuer maintenant la limitation de vitesse et la faire contrôler par un nouveau système de contrôle de trajet, ne servirait qu’à faire rentrer un maximum d’amendes dans les caisses de l’état. Cette mesure est présentée comme étant une mesure contre les pirates de la route, mais ceux-ci roulent, aujourd’hui, à une vitesse bien supérieure à 70km/h ». Donc, on punit une grande majorité, qui se tient au 70 km/h, avec une mesure destinée à une petite minorité, dit Touring. « Ceci va à l’encontre du principe Scandinave où la limitation de vitesse est établie sur base de la vitesse mesurée sur la majorité des utilisateurs, elle est plus crédible et considérée comme étant une limite sûre et logique. Ce n’est pas sans raison que les pays scandinaves sont en tête des pays les plus sûrs en matière de sécurité routière en Europe. Il est de plus tendancieux d’établir un lien entre la vitesse et les accidents dans le tunnel, étant donné que durant la majorité de la journée la vitesse ne peut atteindre les 50 km/h».

Touring insiste pour que l’on agisse fermement sur le comportement des pirates de la route et les diables de la vitesse et trouve que le contrôle d’itinéraire est une bonne chose. «Mais pour cela il faut imposer une limitation de vitesse crédible. C’est la meilleure garantie pour gagner le respect des utilisateurs de la route, également dans les zones où il n’y a pas de contrôle et où les limitations de vitesse ont été réduites. » Pour Touring, les limitations de vitesse doivent être adaptées à la situation et à l’aménagement de la route. « Dans le tunnel Léopold II il n’y a aucune situation considérée comme conflictuelle et aucune possibilité de traverser, on ne peut pas tourner à gauche, il n’y a pas de piéton ou de cycliste , pas de transport lourd et de plus il y a deux bandes de circulation dans chaque sens , séparées par un mur. Donc où est le problème ? »

Votre avis nous intéresse!

Avis