Touring: 15 % d’appels en plus pour des infections dues à la canicule dans le sud

Touring: 15 % d’appels en plus pour des infections dues à la canicule dans le sud

En raison de la canicule qui sévit dans une grande partie de l’Espagne, en Grèce, en Italie, dans l’ouest de l’Europe et un peu moins en France méditerranéenne, l’assistance voyage de Touring note une forte augmentation du nombre d’appels pour des problèmes de gastro-entérites. Cette année est particulière. « Le nombre d’infections ou de dysenteries a augmenté de 15 % par rapport à la première quinzaine de juillet 2016. Le nombre de personnes souffrant d’une insolation a augmenté de 61 à 82 cas ». Les températures élevées demandent beaucoup plus d’hygiène et de protection chez les vacanciers, et cela demeure un problème, dit Touring.

Touring: le nombre d’appels pour ce genre de problèmes est en croissance depuis quelques années. « Mais d’autres infections sont aussi en augmentation, par négligence des vacanciers, surtout sur l’hygiène. Depuis un mois, les températures sont très élevées dans le Sud et dépassent souvent les 40°C. Ce qui est un facteur défavorable supplémentaire: les vacanciers mangent et boivent des aliments qui tournent plus vite à cause de la chaleur. Ce ne sont pas vraiment des maladies dramatiques, mais elles peuvent bien gâcher votre séjour et celui de votre famille ou de vos amis. » Une infection de salmonelle n’est pas très amusante et peut même conduire à une hospitalisation, dit Touring. « Un autre phénomène que nous constatons aussi, c’est la croissance du nombre de vacanciers souffrant d’une infection des voies respiratoires. C’est dû aux systèmes de climatisation: les gens se trouvent soudainement dans le froid après avoir été dans la chaleur dehors et vice versa. »

Touring: des problèmes de santé lors d’un séjour à l’étranger sont souvent dus à la fatigue, au stress du départ, et une fois sur place cela s’accentue à cause d’un climat plus chaud, d’une nourriture contaminée, de l’eau moins potable ou encore d’un manque d’hygiène (mains non lavées). Touring souligne que l’on pense à tort que les maladies infectieuses n’existent que dans les pays tropicaux loin de chez nous. « La manière dont on voyage ainsi que le logement jouent également un rôle dans les risques de santé ». Touring conseille de bien préparer son voyage, d’être toujours prudent, d’avoir une bonne hygiène et de garder son sang-froid pour éviter les problèmes de santé, ou au moins pour faire diminuer le risque d’en avoir. « Il faut faire attention à ce qu’on mange (pas de viande ou poisson crus), faire attention avec les crudités et les glaces. Les glaçons, fort demandés lors de fortes chaleurs, peuvent aussi devenir une source de problèmes. Même pour se brosser les dents, mieux vaut utiliser de l’eau en bouteille. Les plages de sable sont aussi une source importante de microbes et de nombreux désagréments, surtout chez les enfants en bas âge. Il est conseillé de se laver régulièrement les mains et celles des enfants. »

Les collaborateurs de la centrale d’appels de Touring donnent des conseils au niveau des soins de santé et de l’hygiène, sur les vaccins éventuels obligatoires ou utiles et sur la durée de leurs effets. Ils vous aident aussi pour composer votre pharmacie de voyage. Et en cas de besoin, des médicaments peuvent être envoyés de Belgique par la poste. Touring ne fait jamais de diagnostic médical via la ligne médicale.

Totaux pour 2 semaines de vacances :
Nombre d’appels : 11.240 (+3% 2016)
Nombre d’interventions sur le terrain (dossiers) : 2.715 (+8% 2016)
Dont : 478 dossiers médicaux et 2.237 dossiers techniques (pannes)

Votre avis nous intéresse!

Avis