TOTEM Cirque du soleil



Un voyage enchanteur à travers l’évolution de l’ homme. Sur une île qui rappelle celle d’un géant, après TOTEM – Cirque du Soleil traces fascinantes de l’ humanité de sa forme originale à son amphibien désir ultime de voler. Le long du spectacle explore aussi nos rêves, notre potentiel infini et la connexion avec les autres espèces de notre planète.

TOTEM est une émouvante célébration des réalisations humaines pures et de l’ appréciation du public. Voilà pourquoi nous aimons tant le Cirque du Soleil , maintenant et à l’avenir.

Trapezeduo: Si deux tourtereaux taquinent, jouer et tasses un jeune homme et une femme dans un jeu innocent de séduction. Finalement , entrelacent leurs corps dans une danse verticale enjouée des mouvements inhabituels, frais et ascenseurs.

Danse du cerceau: Au rythme du tambour artistes indiens exécutent une danse narrative avec des cerceaux. Ils créent des formes statiques et dynamiques et évoquent diverses Dière, des images et des mythes, dans un rituel qui symbolise le cercle sans fin de la vie.

Roller Skates: Dans une scène rappelant une cérémonie de mariage, tourne et tourne une paire de patineurs avec une vitesse vertigineuse sur un petit plateau en forme d’un tambour d’un diamètre de seulement 1,8 mètres.

Dessous de verres: Un amphibiens et de poissons vivants espoir fait irruption dans une chanson ludique sur les barres parallèles. Les artistes représentant les grenouilles se lancent à partir d’ un coussin d’air dans l’air et sautent d’ une étagère à, kris kras dans l’air, juste raté l’autre.

Bague Trio: Deux hommes de duel entre eux dans le ring, accompagné de la musique d’inspiration Bollywood, jusqu’à ce qu’une femme arrive et leur montre comment.

pôle russe: en costumes colorés, en partie inspiré par les civilisations perdues de l’ Amérique du Sud, apportant dix artistes un acte de force, l’ équilibre et de l’ acrobatie. Les cavaliers sont jetés dans l’air et voler en apesanteur comme les cosmonautes dans l’air, en sautant d’un bar à l’ autre avec une agilité étonnante dans un affichage passionnant du désir humain d’échapper à la gravité.

Monocycles et échelles: Cinq monocyclistes jongler avec des bols en métal dans une étonnante agilité, l’ équilibre, le contrôle synchronisé et de la grâce physique. Ils jettent les bols à pieds, parfois sur l’épaule, et les attraper sans utiliser leurs mains à la tête.
Du 31/8 jusqu’au 29/10 Grand Chapiteau Bruxelles

Votre avis nous intéresse!

Avis




Laisser un commentaire pour cet article