Test-Achats dénonce la banalisation du #crédit

Test-Achats dénonce la banalisation du crédit
Plus de 3 milliards d’euros, c’est le montant d’arriérés de paiement qu’avaient accumulé les Belges en 2016, et le nombre de contrats à problèmes est en augmentation. La plupart d’entre eux sont des crédits à la consommation. Les procédés de certains prêteurs, ‘offrant’ de l’argent aux consommateurs qui n’ont rien demandé, et qui n’ont pas nécessairement les moyens de payer en retour, n’y sont pas pour rien. Test-Achats dénonce vigoureusement ces pratiques et demande que la notion de « démarchage interdit » soit élargie.

Votre avis nous intéresse!

Avis