Stade Marien, un nouveau stade pour l’Union

Stade Marien, un nouveau stade pour l’Union
La Région soutien la commune de Saint-Gilles

Fadila Laanan, secrétaire d’état en charge des sports et Charles Picqué, bourgmestre de la commune de Saint-Gilles, sont heureux d’annoncer le soutien apporté par la Région bruxelloise au chantier du stade Marien.
Le stade Marien est surtout connu comme celui qui abrite la mythique Union Saint-Gilloise, club bruxellois qui se caractérise par un engouement populaire qui existe depuis 120 ans.
En 2016, rappelez-vous, l’Union Saint-Gilloise est passée, parmi 8 équipes, en D1B avec comme condition de disposer d’un stade qui réponde aux exigences de la D1. Le stade Marien, géré et entretenu par la commune de Saint-Gilles, doit dès lors faire l’objet de travaux afin de répondre aux exigences fixées par l’Union belge de football.
Le Collège de la commune de Saint-Gilles propose alors au Conseil Communal une modification budgétaire portant le budget alloué au stade Marien à 4.2 millions d’euros.
La commune a également lancé un marché de Design&Build au travers duquel elle a désigné les bureaux associés Delens&Cerau en vue de la conception et de la réalisation du futur stade. Le chantier du stade consistera en la création de deux tribunes supplémentaires, l’aménagement de bureau pour les services de police et en vye de la création d’un poste médical avancé, l’augmentation de la puissance de l’éclairage et en divers travaux de sécurisation du site. Une attention particulière a été portée afin d’impacter le moins possible le site du stade qui se situe aux abords du parc Duden.
« Il nous semblait inconcevable de ne pas soutenir l’Union et surtout de ne pas assurer la pérennité du site du stade Marien » souligne le Bourgmestre de la commune de Saint-Gilles, Charles Picqué, et de préciser « ce n’est pas seulement l’avenir du club qui est intrinsèquement lié à l’avenir du stade, c’est également l’avenir de l’Ecole des Jeunes de l’Union saint-gilloise. » précise-t-il. En effet, le club de l’Union saint-gilloise, c’est également une école des jeunes qui accueillent chaque année plus de 500 jeunes.
Cette école a été créée afin de rencontrer divers objectifs dont celui de former des jeunes joueurs affiliés à l’Union Saint-Gilloise et plus généralement de participer de l’amélioration de la pratique du sport notamment dans les quartiers défavorisés du sud de Bruxelles.
« Afin de ne pas faire porter la charge des travaux du stade uniquement sur le budget communal, nous avons cherché des soutiens et nous avons donc introduit une demande de subside auprès de la secrétaire d’Etat, Madame Laanan» indique Charles Picqué « et nous nous réjouissons d’avoir obtenu aujourd’hui la confirmation de ce subside régional pour un montant de 2.478 millions ».
Fadila Laanan, Secrétaire d’Etat en charge des sports indique à ce sujet : « Le Gouvernement est conscient des situations financières difficiles de certaines communes bruxelloises et apporte un soutien indispensable à de nombreux projets d’équipements sportifs publics. Permettre à un club aussi emblématique que l’Union Saint-Gilloise d’évoluer dans son stade historique s’avérait nécessaire. Le club draine des supporters des quatre coins de notre Région et participe activement à l’image de notre capitale. Ces travaux se font également au bénéfice des 500 membres de l’Ecole de Jeunes qui continueront à fouler le même gazon que leurs idoles ».
Les prochaines étapes consistent à déposer le permis d’urbanisme. « Le timing est serré, mais nous avons obtenu des engagements de la part des différentes parties prenantes dans ce dossier » confirme Charles Picqué. Les travaux débuteront en janvier 2018 et devront se terminer en juillet 2018, afin que le club retrouve son stade pour la prochaine saison footballistique 2018-2019.

Votre avis nous intéresse!

Avis