Solution au piège fiscal de la pension :



Solution au piège fiscal de la pension :
Daniel Bacquelaine se réjouit de cette première étape vers une fiscalité plus juste des pensions
Le Ministre des Pensions, Daniel Bacquelaine se réjouit que son collègue, le Ministre des Finances, ait donné suite à la notification du Conseil des Ministres du 24 février 2017 le chargeant de régler le problème du ‘piège fiscal de la pension’.
Aujourd’hui, pour les pensions se situant entre 15.518,54 € et 16.600 €, une augmentation de la pension brute n’entraîne pas dans tous les cas une augmentation de la pension nette. Dans certains cas, l’augmentation de la pension brute peut même se traduire par une réduction de la pension nette.
Sur base des estimations de l’administration, près de 128.000 retraités se retrouvent dans la tranche entre 15.518,54 € et 16.600 €.
La solution apportée par le Gouvernement permet de garantir au pensionné que l’augmentation de pension brute ne pourra plus jamais se traduire par une diminution de la pension nette. Il faut à présent aller plus loin dans la réforme de la fiscalité des pensions. Il faut que toute augmentation de la pension brute se traduise par une augmentation de la pension nette.
Il faut par ailleurs éviter de pénaliser, sur le plan fiscal, le pensionné qui décide de poursuivre une activité professionnelle.
Depuis 2015, un pensionné de plus de 65 ans peut travailler librement sans limite de revenus. Il en va de même pour les pensionnés qui ont une carrière de 45 ans, même s’ils n’ont pas atteint l’âge légal de la retraite. Toutefois, les règles fiscales actuelles pénalisent la poursuite de l’activité professionnelle.

Le Ministre BACQUELAINE : « Je me réjouis de la solution apportée au ‘piège fiscal de la pension’ dans la mesure où toute augmentation de la pension brute ne pourra désormais plus jamais se traduire par une réduction de la pension nette.
Il faut à présent poursuivre cette réforme afin de garantir que toute augmentation de la pension brute se traduira par une augmentation de la pension nette. Il faut par ailleurs encourager, sur le plan fiscal, les pensionnés à poursuivre une activité professionnelle. »

Votre avis nous intéresse!

Avis




Laisser un commentaire pour cet article