Soins de santé

Maggie De Block et Philippe De Backer examinent
l’utilisation responsable des big data dans les soins de santé

BRUXELLES, 26/10/2016.- La ministre des Affaires sociales et de la Santé publique, Maggie De Block, et le Secrétaire d’État à la protection de la vie privée, Philippe De Backer, ont donné des explications à propos des big data dans les soins de santé et les conditions dans lesquelles elles peuvent être utilisées. L’objectif est de développer une politique en concertation étroite avec les membres de la commission, les experts et le secteur.

La ministre De Block : « Grâce à une meilleure utilisation de la masse de données médicales, dans le respect de la vie privée et de la sécurité de celles-ci, nous pouvons stimuler le développement de la médecine personnalisée. De cette façon, l’utilisation de grands volumes de données peut améliorer la qualité et l’accessibilité de notre système de soins de santé, dans l’intérêt du patient ».

Afin d’offrir un maximum de garanties dans ce domaine, la ministre De Block travaille en étroite collaboration avec le secrétaire d’État à la protection de la vie privée, Philippe De Backer. Philippe De Backer : « En tant que patient, vous devez être certain que vos données médicales et votre vie privée sont protégées correctement en tout lieu et en toutes circonstances. La nouvelle réglementation européenne General Data Protection Regulation sert ici de cadre réglementaire. Nous travaillons également sur des règles claires et des protocoles stricts au niveau national.

Maggie De Block et Philippe De Backer ont échangé leur point de vue cet après-midi avec les membres de la commission, et plus particulièrement au sein du « Comité d’avis pour les questions scientifiques et technologiques ». La vision et la politique en la matière continueront à être définies en concertation avec les membres de la commission, les experts et les différents acteurs du secteur (comme les représentants des patients et des prestataires de soin). Le cadre réglementaire sera testé dans la pratique à l’aide de projets pilotes au cours de la phase suivante.

Votre avis nous intéresse!

Avis

Laisser un commentaire pour cet article