Smart City Scholarships

Des jeunes Bruxellois en route pour un stage de codage
Le codage est, par excellence, le ticket d’entrée au marché du travail au sein d’un monde numérique. A l’initiative de la Secrétaire d’État à la Transition numérique, Bianca Debaets, et en collaboration avec le Ministre de l’Emploi, Didier Gosuin, le gouvernement bruxellois offre dès lors à 5 jeunes bruxellois l’occasion de pouvoir suivre un stage de codage auprès de la célèbre institution ‘Le Wagon’. Ces jeunes ont été sélectionnés au terme d’une procédure intensive de screening, notamment grâce à l’expertise de l’asbl Maks, d’Evoliris et d’Actiris. Les jeunes suivront, en compagnie d’autres jeunes venus des quatre coins du globe, un stage de 9 semaines chez « Le Wagon ».
La Région de Bruxelles-Capitale offre la possibilité à 5 jeunes bruxellois motivés, et qui disposent de peu de moyens financiers, de participer, aux côtés de 35 entrepreneurs du monde entier, au stage Le Wagon Brussels Coding Bootcamp en fin d’année.
Parmi ces cinq jeunes figurent deux frères syriens, arrivés en Belgique pour fuir la guerre civile. En outre, un jeune père, qui éprouvait des difficultés à trouver un travail à temps plein à cause de la malade grave de sa fille, fait aussi partie des sélectionnés. Les cinq candidats sont tous très motivés d’apprendre à coder, mais ce projet a pu aboutir uniquement grâce au soutien financier de Smart City Scholarships.
Ce stage est une formation intense, full-time, au cours de laquelle les jeunes vont apprendre à développer des applications web au travers de différents langages de programmation (HTML, CSS, JavaScript, SQL, Ruby, Ruby on Rails,…). Ces langages de programmation ne sont pas souvent disponibles dans les autres formations scolaires. La formation se déroulera du 17 octobre au 16 décembre 2016.
La Secrétaire d’État Bianca Debaets en charge de la Transition numérique: “Quiconque sachant coder peut aussi transformer dans la pratique des idées ou des rêves pour la Région bruxelloise. Avec le Smart City Scholarships, nous voulons offrir à des jeunes bruxellois la chance de pouvoir changer le monde et leur ville par le biais de nouvelles technologies. De cette manière, nous contribuons au fait que des jeunes bruxellois puissent développer leurs aptitudes et ainsi également devenir des modèles de réussite pour leurs congénères. J’espère que nous pourrons poursuivre et étendre cette initiative l’année prochaine”.
À la fin de la formation, les candidats seront en mesure de développer eux-mêmes des applications et de coder. À noter que les candidats seront plongés dans un environnement international et entrepreneurial stimulant. Ils apprendront de nouvelles compétences qui sont demandées sur le marché du travail et ils pourront également ensuite effectuer un stage d’au moins trois mois dans une start-up dans la Région bruxelloise.
« Notre objectif est d’assurer un bassin de main d’œuvre qualifiée à Bruxelles. Notamment via la conversion des chercheurs d’emploi vers les métiers en pénurie, comme dans le secteur TIC. Pour y arriver plusieurs mesures seront mises en œuvre comme la sensibilisation des jeunes aux métiers de l’informatique ou l’augmentation de l’offre de stage d’été en informatique. Nous saluons donc cette initiative des Smart City Scolarships qui aidera les jeunes à rapidement se former aux nouvelles technologies pour répondre aux besoins de l’entreprise de demain », explique Didier Gosuin, Ministre de l’Économie, de l’Emploi et de la Formation professionnelle.
Ce projet s’inscrit pleinement dans la politique d’inclusion numérique de la Région bruxelloise : la ville ne peut être « smart » qu’à partir du moment où l’ensemble des Bruxellois peuvent en tirer profit. Parmi les autres initiatives concernant l’inclusion numérique, on retrouve Capital Digital (des jeunes issus de quartiers défavorisés apprennent à coder), le déploiement de wifi.brussels ou le soutien apporté à des espaces publics numériques.

Votre avis nous intéresse!

Avis

Laisser un commentaire pour cet article