Rob Mallet-Stevens mis à l’honneur à la Fondation CIVA

EXPOSITION

Rob Mallet-Stevens mis à l’honneur à la Fondation CIVA
Robert Mallet-Stevens (1886-1945) est une des figures majeures de l’architecture française de l’entre-deux-guerres. On lui doit, entre autres, la villa Noailles à Hyères et la villa Cavrois près de Lille, et à Paris, tous les hôtels particuliers de la rue Mallet-Stevens. Mallet-Stevens est issu d’une prestigieuse famille belge d’artistes, de critiques et de collectionneurs : son grand-père n’est autre que le critique d’art Arthur Stevens, frère du peintre Alfred Stevens, et sa tante, Suzanne, l’épouse d’Adolphe Stoclet, commanditaire du Palais Stoclet, que le jeune Mallet-Stevens fréquentera assidûment et qui aura sur lui une influence déterminante.
L’exposition propose un itinéraire dans l’œuvre de Mallet-Stevens illustré par des dessins, des photos, des documents historiques, du mobilier et des textiles. Elle est en outre accompagnée de conférences, de projections de films et d’animations pour enfants.
Il fait ses débuts avant la Grande Guerre comme critique d’architecture, entre autres dans des revues belges, et comme décorateur d’intérieur, notamment pour de grands couturiers parisiens. Après la guerre, il se fait connaître comme décorateur de cinéma.
En 1923, un jeune couple de mécènes d’art parisien, les Noailles, lui commande une maison d’hiver à Hyères ; ce sera la villa Noailles, futur haut-lieu de l’avant-garde artistique. C’est le début d’une carrière d’architecte qui, dans la ligne de l’esprit moderne, investira également la création de mobilier, la décoration intérieure et la réalisation de pavillons d’expositions, sans oublier son implication au sein de la mythique Union des Artistes Modernes.
« Charles de Noailles et les jardins. Jalons d’un parcours entre art et botanique », prolongera cette exposition. Commanditaire de deux icônes du jardin moderniste en France – pour l’hôtel de Noailles à Paris et pour la villa Noailles à Hyères – le vicomte, passionné de botanique, est lui-même l’auteur d’un jardin exceptionnel à Grasse. En contact avec des personnalités majeures de l’architecture paysagère de son temps, il a échangé pendant plus d’un quart de siècle une importante correspondance avec René Pechère, présentée pour la première fois au public ! (Photo : Villa Noailles, Hyères, Rob Mallet-Stevens ©Olivier Amsellem, 2013)
Exposition « Paris BXL/BRU Hyères » de Rob Mallet-Stevens, jusqu’au 10 février à la Fondation Civa, 55 rue de l’Ermitage à 1050 Ixelles. Renseignements : tél. 02.642.24.50 et www.civa.brussels

Votre avis nous intéresse!

Avis