RIEN BU ! MERCI BOB !

“La campagne BOB reste d’une importance vitale, certainement autour des fêtes de fin d’année. L’an dernier, les résultats enregistrés à Bruxelles étaient très encourageants: à peine 2,7% de contrôles positifs sur un total de plus de 28.000 personnes testées. C’était le pourcentage le plus bas de ces 15 dernières années. En 2007, par exemple, on était encore à plus de 10%. La sensibilisation qui va de pair avec les contrôles de police est celle qui est la plus efficace. Et il est bien prouvé à présent que les campagnes BOB amènent véritablement un changement au niveau des mentalités. Celui qui prend le volant ne boit tout simplement pas d’alcool! Les Bruxellois en sont de plus en plus convaincus et on ne peut que s’en réjouir », précise la Secrétaire d’État bruxelloise en charge de la Sécurité routière Bianca Debaets.

Votre avis nous intéresse!

Avis

Laisser un commentaire pour cet article