#REAMENAGEMENT

REAMENAGEMENT

Le gouvernement bruxellois offre une cure de revitalisation urbaine à Bruxelles-Ville, Jette et Forest !
Le gouvernement bruxellois a choisi récemment les lauréats 2017 des nouveaux périmètres éligibles à l’élaboration d’un programme de contrat de quartier durable (CQD). Pour leur huitième série, le choix des ministres s’est porté sur les quartiers des « Marolles » à Bruxelles-Ville, « Magritte » (quartier Esseghem) à Jette et « Wielemans » à Forest qui bénéficieront de 42,375 millions financés par la Région et répartis proportionnellement entre les trois projets.
Concrètement, les trois périmètres des « Contrats de Quartiers Durables 2017-2022 » présentent chacun les avantages suivants :
Bruxelles « Marolles » : Situé de part et d’autre des rues Haute et Blaes et de la place du Jeu de Balle, la majeure partie du périmètre proposé n’a jamais fait l’objet d’un Contrat de Quartier. Le gouvernement a notamment été séduit par la cohérence du dossier de candidature qui permet de renforcer la position de l’habitant du quartier précaire, de créer des espaces verts à l’échelle du quartier et de recoudre les points de rupture à l’intérieur du quartier, ainsi qu’aux portes d’entrée au sud de celui-ci. Il entend en outre contrebalancer la pression grandissante que le Sablon exerce sur le quartier. Le périmètre comprend de nombreuses opportunités foncières, y compris sur des biens publics (ce qui garantit l’opérationnalisation rapide des interventions proposées).
Jette « Magritte » : Le projet, qui couvre l’entièreté de la zone éligible de la ZRU sur la commune de Jette, à savoir le quartier Esseghem, propose une réelle cohérence entre le prédiagnostic et les opportunités présentées. Les enjeux prioritaires étant d’une part la restructuration profonde du périmètre, notamment en atténuant les coupures urbaines existantes et en désenclavant le site Esseghem bordé par la voie de chemin de fer et les chancres urbains, et d’autre part l’amélioration du bâti résidentiel dégradé ou inoccupé, en réhabilitant des terrains vides.
Forest « Wielemans » : La candidature de Forest affiche clairement les complémentarités potentielles des différents programmes et la volonté de la commune de travailler en profondeur et à différents niveaux : une échelle plus régionale avec le CRU (espaces publics en priorité) et une échelle locale avec le CQD (logements assimilés sociaux, infrastructures de proximité, accès à un logement décent pour tous, espaces récréatifs de proximité, etc.). Le périmètre proposé, situé entre une zone industrielle – jamais couverte – et une zone résidentielle – déjà couverte -, reprend en partie le périmètre du contrat de rénovation urbaine en cours d’élaboration.
« Dès le 1er avril prochain, les communes en question vont mettre en place les procédures de marché public et la participation citoyenne en vue de l’élaboration de leur programme opérationnel qu’elles devront soumettre au gouvernement bruxellois pour le 31 mars 2018 au plus tard », a conclu Rudi Vervoort (notre photo), précisant encore que Bruxelles, Jette et Forest disposeront de 50 mois pour accomplir leur programme et de 30 mois complémentaires pour terminer les chantiers.

Votre avis nous intéresse!

Avis