Plus de 700 postes déjà pourvus à la STIB en 2016



Mercredi 5 octobre 2016 — Avec plus de 8.000 collaborateurs, la STIB est et reste le premier employeur en Région bruxelloise. Et un employeur qui continue de recruter ! Début janvier, la Société bruxelloise avait annoncé qu’elle avait près de 800 postes à pourvoir en 2016 et le défi est en passe d’être relevé, avec déjà plus de 700 postes pourvus début septembre et un recrutement qui se poursuit jour après jour.

Avec plus de 370 millions de voyages réalisés l’an dernier, une hausse constante de la fréquentation des transports publics et de nombreux projets de développement à l’avenir, la Société bruxelloise de transport public a constamment besoin de personnel supplémentaire. Pour y arriver, la STIB mène depuis plusieurs années une politique active en matière de recrutement. Une politique qui porte ses fruits, la Société ayant franchi début 2016 le cap des 8.000 collaborateurs.

800 postes à pourvoir en 2016

Une politique qui se poursuit au quotidien. En 2015, la STIB avait annoncé avoir 1.000 postes à pourvoir, et le défi a été relevé. 2016 ne fera pas exception. En janvier, la Société a annoncé avoir à nouveau près de 800 postes à pourvoir et au 1er septembre dernier, 742 postes avaient déjà été pourvus.

Nouveau Plan directeur bus, nouvelle ligne de tram, prolongement de lignes de tram, le vaste projet du métro vers le Nord de la ville avec la conversion de l’axe de prémétro, le renouvellement de la signalisation du métro, sans oublier bien sûr les renforts de fréquences sur plusieurs lignes et l’exploitation quotidienne d’un réseau comprenant 4 lignes de métro, 17 lignes de tram, 50 lignes de bus et 11 lignes de bus de nuit, les besoins et défis ne manquent pas au sein de la STIB, aujourd’hui et dans les années à venir.

Le futur se construit aujourd’hui

La STIB a continuellement besoin de personnel – pour remplacer le personnel qui part à la retraite, notamment ceux et celles entrés à la STIB lors du lancement du métro il y a 40 ans – mais aussi pour renforcer ses équipes afin de répondre aux besoins et défis d’aujourd’hui et de demain. Du personnel de conduite – chauffeurs de bus, conducteurs/conductrices de tram et de métro – mais également du personnel ayant un profil technique : ingénieurs, électriciens, électromécaniciens, informaticiens, du personnel dans les métiers de la construction (chefs de chantier, …), etc.

« Alors que nous venons de fêter les 40 ans du métro, un mode de transport qui a révolutionné les déplacements à Bruxelles, nous sommes déjà en train de construire le réseau de demain. Et ce réseau – de métro, mais aussi de bus et de tram – il se construit avec l’aide de tous les collaborateurs de la STIB. Des collaborateurs toujours plus nombreux et que nous continuerons à accueillir dans le futur, afin d’œuvrer, tous ensemble, aux transports publics bruxellois d’aujourd’hui et de demain », confie Brieuc de Meeûs, CEO de la STIB.
Quelques chiffres

Au 31/8/2016, la STIB comptait 8.218 collaborateurs, contre 7.897 au 31/8/2015 (+4%)
Au 31/8/2016, la STIB comptait 787 femmes, contre 732 au 31/8/2015 (+7,5%)
Au 31/8/2016, la STIB comptait 3.565 chauffeurs/conducteurs, contre 3.407 au 31/8/2016 (+4,6%)
Au 31/8/2016, 742 postes avaient déjà été pourvus (491 postes d’ouvriers et 251 postes d’employés et cadres).

Votre avis nous intéresse!

Avis




Laisser un commentaire pour cet article