Patrimoine mondial et patrimoine urbain

n°81 – septembre 2016
Patrimoine mondial et patrimoine urbain
Les villes font partie des environnements qui évoluent le plus rapidement sur la planète. Plus de la moitié de la population mondiale vit aujourd’hui en ville.
Savoir gérer ces zones urbaines à mesure qu’elles s’agrandissent, afin de pouvoir à la fois chérir leur histoire tout en les aidant à s’épanouir socialement, culturellement et économiquement tandis qu’elles répondent à nos besoins, est une tâche complexe et monumentale. Nous examinerons ces questions en association avec Habitat III, la Conférence des Nations Unies sur le logement et le développement urbain durable, qui aura lieu à Quito, Équateur, en octobre 2016.
L’Assemblée générale des Nations Unies a décidé de tenir la Conférence Habitat III afin de renforcer l’engagement mondial pour l’urbanisation durable, et afin de se concentrer sur la mise en oeuvre d’un Nouvel agenda urbain. Les sites du patrimoine mondial font indéniablement partie de cette équation.
De nombreuses villes sont inscrites sur la Liste du patrimoine mondial, nous en explorerons quelques-unes : La Havane (Cuba), fondée en 1519 par les Espagnols, et aujourd’hui une métropole en pleine expansion ; Kyoto (Japon), centre de la culture japonaise depuis plus de 1 000 ans ; Saint-Louis (Sénégal), située sur une île à l’embouchure du fleuve Sénégal, et Tel-Aviv (Israël), dont la Ville blanche a été construite du début des années 1930 jusqu’aux années 1950. Chacune de ces villes a été façonnée par les cultures qui les ont créées, et par le rôle qu’elles ont tenu tout au long de leur histoire. Dans ce numéro, nous aborderons les façons dont ces villes si différentes se sont développées, ainsi que les approches efficaces pour les gérer.
Nous sommes heureux d’inclure un entretien avec Jorge Castro Muñoz, maire de Valparaíso (Chili) et vice-président de l’Organisation des villes du patrimoine mondial. Valparaíso est une ville portuaire historique caractérisée par un tissu urbain vernaculaire datant du XIXe siècle, et M. Castro Muñoz partagera ses perspectives sur sa préservation et sa gestion. Dans ce numéro, nous présenterons également les sites qui ont été inscrits sur la Liste du patrimoine mondial en juillet 2016, au cours de la 40e session du Comité du patrimoine mondial, qui a eu lieu à Istanbul (Turquie). Vingt et un biens ont été ajoutés à la Liste, ce qui porte à 1 052 le nombre de sites que nous avons tous promis de protéger pour les générations futures.
Mechtild Rössler
Directrice du Centre du patrimoine mondial de l’UNESCO

Votre avis nous intéresse!

Avis

Laisser un commentaire pour cet article