« On ne peut s’exprimer sur le CETA… qu’à condition de dire oui »

« L’accord sur le CETA est un mauvais accord. Aucune virgule ne change au niveau du texte même du traité. Les tribunaux d’exception pour les multinationales restent maintenus. Les clauses environnementales et sociales ne sont pas contraignantes », a expliqué Raoul Hedebouw au Parlement. Le député du PTB a remercié le Parlement wallon pour le débat qu’il a amorcé et a dénoncé la pression exercée sur la Wallonie pour qu’elle accepte cet accord désastreux : « On peut s’exprimer sur le CETA à condition qu’on dise oui. Sinon, on ne peut pas. »
PTB

Votre avis nous intéresse!

Avis

Laisser un commentaire pour cet article