Nouvelles réserves naturelles, bonne nouvelle !

Nouvelles réserves naturelles, bonne nouvelle !

Ce mercredi 24 mai, sur proposition du ministre René Collin, le Gouvernement wallon a décidé la création ou l’extension de 22 réserves naturelles, dont une dizaine de réserves naturelles agréées. Natagora se réjouit de cette décision. Depuis le début de cette législature, soit presque 3 ans, aucune réserve naturelle proposée par les associations de protection de la nature n’avait encore été acceptée.

Lorsqu’un terrain devient « réserve naturelle », il acquiert le statut de protection le plus fort. En effet, les réserves naturelles ont pour mission de protéger la crème de la crème de la biodiversité wallonne : les espèces les plus précieuses et les plus menacées, celles que l’on veut absolument préserver. Les sites qui ont acquis le statut de réserve naturelle ce 24 mai abritent des milieux rares tels des tourbières, des landes, des prairies humides. Une majorité d’entre eux ont vu le jour dans le cadre de programmes LIFE cofinancés par l’Union européenne.

Quand la société civile se mobilise
Dans le cadre des réserves naturelles dites « agréées », la décision du Gouvernement est la consécration d’initiatives citoyennes et d’une démarche “bottom-up”. Ce sont bien souvent les volontaires et les naturalistes regroupés au sein d’associations de protection de la nature qui sont à l’initiative du projet de protection.

La Wallonie encore loin de l’objectif !
La biodiversité est en crise partout sur la planète. Certains estiment d’ailleurs que la 6ème extinction massive se prépare tant le déclin de populations animales et végétales est important, que ce soit en termes de nombre d’individus, de répartition géographique ou les deux. La création de réserves naturelles doit contribuer à freiner cette tendance.

Les experts estiment généralement que l’objectif à se fixer est d’octroyer un statut fort de protection à 5 à 10 % du territoire. Le retard accumulé par la Wallonie est important: la surface des réserves naturelles frôle à peine 1%, alors qu’en Flandre les 3% sont largement dépassés.

De nombreux projets de réserves naturelles restent en attente de décision. Rien que pour Natagora, environ 500 hectares sont proposés via des dizaines de dossiers introduits, parfois il y a plus de 5 ans. Messieurs les Ministres, à vous de jouer !

Les nouvelles réserves Natagora

Les terrains de Natagora qui viennent de recevoir leur statut de réserves naturelles de la part du Gouvernement wallon se situent à :
• Gedinne (Pr. de Namur) : deux réserves naturelles sont créées dans la vallée de la Houille (21 hectares) et sur le site de Tibautiène (15 ha). Elles ont été en grande partie créées dans le cadre du programme LIFE « Croix Scaille ».
Milieux protégés : rivière, prairies humides et forêts marécageuses.

• Doische (Pr. de Namur) : le prestigieux site du Baquet (67 ha) est enfin protégé ! Après des dizaines d’années d’incertitude au cours desquelles divers projets de villages de vacances ont été envisagés, l’acquisition du site par Natagora a pu se concrétiser grâce à la mobilisation du public. Un appel aux dons a en effet permis de financer une partie conséquente de l’achat du site. Le Baquet a bénéficié, pour sa restauration, du programme LIFE « Papillons ».
Milieux protégés : prairies, landes et forêts.
• Houffalize (Pr. du Luxembourg) : La petite réserve naturelle du Martin Moulin (7 ha) est un des résultats du programme LIFE « Plateau des Tailles ».
Milieux protégés : prairies humides.

Trois réserves naturelles ont aussi été agrandies par la décision de ce 24 mai à :
• Saint Vith et Stavelot (Pr. de Liège) : La réserve du Rechterbach étend sa superficie de 30 ha. Milieux protégés : prairies humides, landes et forêts.
• Gouvy et Vielsalm (Pr. du Luxembourg) : La réserve de Glain étend sa superficie de 22 ha. Milieux protégés : prairies, landes et fourrés.
• Etalle et Tintigny (Pr. du Luxembourg) : La réserve de la Plate dessous les Monts étend sa superficie de 15 ha. Milieux protégés : prairies maigre de fauche et de pâture.
En savoir plus sur les réserves naturelles de Natagora : www.natagora.be/reserves

Votre avis nous intéresse!

Avis