Nouveau blocage dans la négociation du plan social chez 3M

Nouveau blocage dans la négociation du plan social chez 3M

La négociation du plan social s’est arrêtée ce matin, peu après 1 heure, sans succès. Suite aux actions menées par le personnel en novembre, la direction était revenue à la table dans de meilleures dispositions, notamment en ce qui concerne la reprise du site de Nivelles. Deux visites de l’usine par des repreneurs potentiels ont même été prévues. « Nous pourrions considérer cela comme un point positif pour l’emploi si, parallèlement, la direction ne voulait pas absolument boucler la phase 1 de la procédure Renault et la conclusion du plan social avant demain jeudi » explique Mickael Bonneau, Secrétaire permanent CGSLB. « La direction met la pression pour nous faire signer dans l’urgence un protocole d’accord sans nous donner le temps de consulter le personnel pour obtenir son accord. »
Rappelons que l’agenda fixé prévoyait la fermeture de l’entreprise fin juin.
« Nous ressentons une volonté commune d’atterrir » poursuit Mickael Bonneau « mais pas au même moment ni aux mêmes conditions. ».
Tout se passe comme si la direction belge voulait vite montrer aux vrais décideurs américains qu’elle peut clore le dossier de fermeture le plus rapidement possible aux moindres frais… et si en plus elle pouvait s’arranger pour qu’aucun concurrent ne reprenne le site avec ses machines et son personnel, ce serait encore mieux.

Votre avis nous intéresse!

Avis