Négociations sur le prix d’un médicament contre la mucoviscidose arrêtées

Négociations sur le prix d’un médicament
contre la mucoviscidose arrêtées

Étant donné qu’aucun accord n’est en vue un prix acceptable, le médicament Orkambi contre la mucoviscidose, ne peut pas être rembourser ni dans notre pays ni aux Pays-Bas. C’est pour cette raison que la Belgique et les Pays-Bas ont dû mettre fin à leurs négociations avec le fabricant Vertex.
Les autorités belges ont informé l’entreprise de cette décision.
Maggie De Block, ministre des Affaires sociales et de la Santé publique : « Nous avons mené les négociations ensemble dans le but de mettre le médicament, à un prix acceptable, à disposition des patients des deux pays. »

L’Orkambi est un médicament utilisé pour traiter un type de mucoviscidose (MV) spécifique. Près de 500 patients sont touchés par ce type de MV en Belgique et 750 aux Pays-Bas.
La collaboration belgo-néerlandaise s’est déroulée dans le cadre du protocole d’accord relatif aux négociations communes pour les médicaments orphelins et innovants.
La Commission de remboursement des médicaments (CRM) de l’INAMI en Belgique et l’institut des soins de santé néerlandais (Zorginstituut) ont travaillé ensemble à l’évaluation et leur décision est unanime : les deux instituts estiment que le produit n’est pas coût-efficace. C’est pourquoi un avis négatif a été émis.
Maggie De Block : « Nous souhaitons mettre ce médicament à disposition de nos patients et voulons payer un prix convenable. Mais, en même temps, on ne peut pas entamer une grosse partie du budget pour un seul médicament pour ensuite ne plus pouvoir rembourser des médicaments vitaux.»
« J’espère, tout comme mon homologue néerlandais, que le fabricant finira par nous faire une offre acceptable. »

Votre avis nous intéresse!

Avis