#Namur en Mai grandit et mise sur les inédits

Namur en Mai grandit et mise sur les inédits

En 2017, le festival des arts forains reprend de l’assurance et étend sa zone de jeu. De nombreux spectacles sont à découvrir pour la première fois en Belgique.

Du 26 au 28 mai, la fête sera grande dans les rues de la capitale wallonne. Namur en Mai reprend ses quartiers, et les agrandit quelque peu. Pour cette 22e édition, la rue des Carmes et la Place Saint Aubain, où un véritable village food-truck sera installé, rejoignent la zone à arpenter. Les visiteurs pourront également pousser jusqu’aux 4 coins et pénétrer dans le musée des Bateliers ainsi que dans le musée des Arts Anciens.

Du jamais vu
Pour la programmation, de nombreuses découvertes ont été réservées aux festivaliers. En effet, sur la soixantaine de spectacles différents proposés, 24 sont des créations récentes (2016-2017) et 33 sont des premières en Belgique ou des inédits. Tout cela, en respectant un savant équilibre entre artistes internationaux et scène locale. Les spectateurs vogueront d’un continent à l’autre et d’un style à l’autre. Entre « Péplum », l’éblouissant spectacle de feu ou « Bal Trap », l’impressionnant show d’acrobaties, grands et petits pourront notamment se régaler d’humour et de jonglerie en compagnie de Mario Queen of the Circus. La variété des arts forains proposés s’adresse à un public large et familial, très enthousiaste devant les spectacles mais également au préalable. En effet, le pass 3 jours prior est déjà quasiment sold-out. Rien d’étonnant quand on constate que plus de 20 000 personnes ont rejoint la page Facebook du festival en un an. Pas de doute, ils seront nombreux à arpenter les rues de Namur les 26, 27 et 28 mai 2017.

Votre avis nous intéresse!

Avis