Mini-Bru 2018 : Bruxelles en chiffres !

Mini-Bru 2018 : Bruxelles en chiffres !
L’édition 2018 du Mini-Bru, publiée par l’Institut Bruxellois de Statistique et d’Analyse (IBSA), vous offre une mine d’informations chiffrées pour en apprendre plus sur la Région bruxelloise et ses résidents.

Avec près de 1 200 000 habitants de 180 nationalités différentes, la Région bruxelloise présente une population cosmopolite. En 2017, les Roumains prennent aux Marocains la deuxième place du podium des ressortissants de nationalité étrangère les plus nombreux (9,3 % de la population étrangère). Ils se situent derrière les Français, premiers depuis de nombreuses années (15,2 %). La population de nationalité étrangère habitant à Bruxelles reste essentiellement européenne (66 %).

Par rapport à l’édition de l’année précédente, le Mini-Bru 2018 révèle quelques évolutions importantes.

Du côté du chômage bruxellois, les chiffres continuent de baisser avec environ 5 400 demandeurs d’emplois inoccupés en moins en 2016. Plusieurs indicateurs pointent vers une augmentation du nombre de Bruxellois vivant avec des moyens limités.

On note par exemple une hausse de la part de la population qui bénéficie de l’intervention majorée pour l’assurance soins de santé (27,3 % en 2017) ou de la proportion de bénéficiaires du revenu d’intégration sociale (4,5 % de la population de 18 à 64 ans en 2016). Les chiffres de la mobilité évoluent également, confirmant certaines tendances au niveau des modes de déplacement. Ainsi, l’utilisation du vélo a fortement augmenté en 2016, tout comme le transport partagé (vélos et voitures) en 2017.

À côté de ces évolutions, le Mini-Bru 2018 propose de nouveaux chiffres par rapport à l’édition précédente. Savez-vous, par exemple, que :
• derrière la hausse nette de 1 400 emplois salariés enregistrée entre 2014 et 2015 en Région bruxelloise se cache une dynamique de l’emploi beaucoup plus importante (avec une diminution de 34 700 emplois d’un côté et une augmentation de 36 100 emplois de l’autre) ?
• le taux d’épargne moyen des ménages bruxellois est de 7,6 % (12 % pour la Belgique) ?
• plus de 20 % du territoire régional se compose de terrains non bâtis ?
• 45 % des ménages bruxellois n’ont pas de voiture (17 % pour la Belgique) ?

Il y a encore bien d’autres chiffres à découvrir dans la brochure. À travers ceux-ci, le Mini-Bru 2018 illustre les atouts de la Région de Bruxelles-Capitale ainsi que les défis spécifiques auxquels elle est confrontée.

Bonne lecture !

Laisser un commentaire