Marinade à Anderlecht !

Marinade à Anderlecht !
Anderlecht : en octobre 2016, le projet de Plan particulier d’affectation du sol (PPAS) censé cadrer le devenir du bassin de Biestebroeck, ce territoire unique de 47 hectares situé de part et d’autre du canal à hauteur du Pont de Cureghem, était soumis à l’enquête publique. C’est un des rares secteurs du territoire régional dédié aux activités productives susceptible d’offrir des emplois peu qualifiés aux Bruxellois. Aussi un des rares endroits où le canal dispose d’un bassin giratoire pour les péniches. À l’heure actuelle, le PPAS est toujours en discussion. Lire notre avis : « Le réaménagement du bassin de Biestebroeck : un géant immobilier inadapté sur des pieds d’argile ». Une partie du périmètre d’action du PPAS est aux mains de deux développeurs immobiliers : la SA Rivand (un terrain de 2,4 hectares) et l’Immobilière de la Petite Île (entendez Atenor qui détient un terrain de 5 hectares) qui viennent d’introduire récemment leurs permis de lotir. Aujourd’hui, le PPAS est de nouveau soumis à l’enquête publique. La raison principale est la volonté de tenir compte d’un projet de marina (un port de plaisance entouré de logements) près du pont de Cureghem. Peu réaliste a priori mais suffisamment apparemment pour modifier le PPAS afin qu’il épouse les contours du projet. D’autres enjeux sont aussi traités tels que les gabarits et la densité des projets immobiliers et les cheminements piétons et cyclistes.
Enquête publique jusqu’au 28 mai 2017.
Concertation le 8 juin 2017.
Contactez Claire Scohier.
info@ieb.be.

Votre avis nous intéresse!

Avis