Marie PEETERS (1875-1914) “Passé retrouvé” et David AMELTHEQUE “Mes Bruxelles”

URL

Email

Cette exposition rassemble deux photographes de la proximité. D’un côté, le quotidien enregistré par une photographe amateure née en 1875; de l’autre, des scènes urbaines d’aujourd’hui…
Les négatifs en verre de Marie PEETERS ont été retrouvés par son arrière-petite-fille, Godelieve Bieswal. La photographe ne se limite pas aux photos de famille, elle s’intéresse à ce qu’elle découvre: Exposition universelle de Paris en 1900, voyages en Italie et en Suisse, scènes rurales, paysages urbains. Autant de sujets qui attestent d’une belle qualité de lumière et de cadrage et dévoilent la sensibilité artistique accomplie de cette jeune femme qui mourut à 37 ans.
Meiboom, Ommegang, Gay Pride ou Zinneke Parade: les festivités traditionnelles ou récentes ne manquent pas à Bruxelles. La rue offre aussi au quotidien des tableaux qu’il faut capter au “moment décisif”. Un photographe professionnel devient, pour les saisir dans leur fugacité, “David AMELTHEQUE, photographe de rue”.

Votre avis nous intéresse!

Avis