Manifestation turque pour la venue du Président Erdogan

Manifestation turque pour la venue du Président Erdogan

Le Bourgmestre Yvan Mayeur a demandé des renforts au Ministre de l’intérieur et aux communes bruxelloises pour gérer les différents événements qui se déroulent sur son territoire (sommet de l’OTAN, manifestations…). C’est sa zone de police qui est le « gold Commander » sur ces opérations. Les autorités bruxelloises, régionales et communales n’ont de cesse de réclamer au Fédéral des moyens supplémentaires. Bruxelles est une grande ville internationale qui est digne d’accueillir de très grands événements internationaux. Il est impératif qu’elle dispose de moyens suffisants pour le faire.

« J’ai rencontré ce mardi 23 mai Yvan Mayeur », explique Bernard Clerfayt, Bourgmestre de Schaerbeek. « Je lui ai exprimé l’entière solidarité de notre zone. Il recevra des renforts de notre part pour gérer ces très gros événements. Je désire souligner combien la collaboration entre zones fonctionne bien (application du protocole 19) et donne d’excellents résultats. Je suis solidaire de Bruxelles qui doit être à la hauteur des enjeux de sécurité du sommet. Nous continuons néanmoins à réclamer, pour Bruxelles, un renforcement de la police fédérale en raison de son statut de ville internationale.»

C’est dans ce contexte qu’il faut regretter la vive tension et les invectives que se sont adressés le président turc et le bourgmestre de la Ville de Bruxelles. Dans le cadre des réunions de l’OTAN, le Président turc Recep Tayyip Erdogan sera à Bruxelles, les 24 et 25 mai prochains. Des informations ayant fait état d’un possible rassemblement devant l’hôtel du président turc, place Louise, le bourgmestre de la Ville de Bruxelles a interdit cette manifestation… qui n’avait pas encore fait l’objet d’une demande formelle et officielle. Cette promptitude a probablement quelque peu exacerbé la situation. Il faut aujourd’hui retrouver un climat serein et apaiser la situation.

« Nous avons également discuté de ce problème avec Monsieur Mayeur», continue Bernard Clerfayt. « Je pense en effet qu’au moment où Bruxelles reçoit une série de personnalités importantes et des chefs d’Etats dans le cadre du sommet de l’OTAN, après le terrible attentat de cette nuit à Manchester et, plus globalement, dans une actualité ou le niveau de menace de l’OCAM est toujours à 3, il est déraisonnable de vouloir faire un nouveau rassemblement dans le cœur de la ville, devant l’hôtel du Président Erdogan. Il n’est donc pas recommandé d’ajouter encore des mouvements de foules pour perturber plus la vie des bruxellois. J’entends donc la décision du Bourgmestre de Bruxelles. Nous ne pourrons bien entendu pas opérer à partir de notre territoire pour empêcher des citoyens de circuler et d’aller là où ils le désirent. Mais la police de la zone reste vigilante et nous recommandons très clairement à nos habitants de rester bien calmement chez eux et de ne pas rajouter un problème de sécurité supplémentaire à une police qui est déjà très fortement sollicitée».

Votre avis nous intéresse!

Avis