Leur rapport au sexe est hors du commun. Pour Pascal Vrebos, ils se mettent à nu.

près s’être interrogé sur la place de la religion dans notre vie avec « Les enfants du bon Dieu », Pascal Vrebos est de retour le 17 novembre avec « Les enfants de Cupidon » pour parler cette fois d’amour, de sexe et d’abstinence.

Une enquête IFOP est formelle : les Belges sont les champions d’Europe du libertinage !

Pascal Vrebos a donc décidé de se glisser sous la couette de plusieurs Belges à la sexualité hors du commun pour tenter de comprendre ce qui excite leurs sens et fait battre leur cœur. Il va leur poser de nombreuses questions, sans tabou mais toujours avec bienveillance, pour découvrir l’autre par-delà les préjugés et les fantasmes qui ne manquent pas dans ce domaine.

Ils ont des visions diamétralement opposées de l’amour et des relations sexuelles. Et pourtant, ils affirment tous avoir trouvé un équilibre de vie parfait. Néanmoins, un couple échangiste peut-il vraiment avoir des relations sexuelles sans lendemain avec d’autres et rester uni ? Un abstinent peut-il vraiment maîtriser ses pulsions sexuelles au point de vivre une vie entière sans sexe ? Des polyamoureux peuvent-ils vraiment partager leur temps entre plusieurs personnes et avoir une vie équilibrée ?

Qui sont-ils ?

Sébastien est échangiste et prend du plaisir à voir son épouse Delphine faire l’amour avec d’autres hommes dans des clubs libertins.

Emmanuel a choisi de devenir prêtre et de vivre sans aucune relation sexuelle.

Quant à Josée, pensionnée et « polyamoureuse », elle mène plusieurs relations à la fois en toute transparence, dont une avec Jean qui lui-même partage en partie sa vie avec Claire… Ils ont des visions diamétralement opposées de l’amour et des relations sexuelles mais affirment tous avoir trouvé un équilibre de vie parfait. Pour autant, un couple échangiste peut-il vraiment avoir des relations sexuelles sans lendemain avec des inconnus et rester uni ? Un abstinent peut-il vraiment maîtriser ses pulsions sexuelles au point de vivre une vie entière sans sexe ? Des polyamoureux peuvent-ils vraiment aimer plusieurs personnes à la fois et avoir une vie équilibrée ?

Après avoir vécu en immersion jour et nuit sur leur lieu de travail, avec leurs amis, dans l’intimité de leur chambre à coucher ou même dans leur club libertin, Pascal Vrebos va réunir ces échangistes, ces polyamoureux et ce prêtre chez lui autour d’un bon repas composé de mets aphrodisiaques pour débattre des pratiques sexuelles, de la jalousie, du partage, des sentiments et surtout de l’amour. Un dîner qui sera peut-être à haute tension (et pas que sexuelle) car malgré la banalisation du porno, parler aujourd’hui d’amour et de sexe en toute franchise, et surtout quand cet amour et cette sexualité sont hors-norme, c’est loin de couler de source…

Le saviez-vous ?

Nos compatriotes sont incontestablement les champions d’Europe de l’échangisme : près d’un sur dix (9%) a déjà fréquenté un lieu échangiste. (étude IFOP)

Selon une étude iVOX-RTL TVI menée en juillet dernier, un quart des Belges estiment que nous ne sommes pas faits pour rester avec la même personne toute notre vie.

16% ne sont pas satisfaits de leurs relations sexuelles, et pour 7%, l’infidélité contribue à faire durer la relation.

Les enfants de Cupidon, présenté par Pascal Vrebos, le 17 novembre à 19h45 sur RTL TVI

Votre avis nous intéresse!

Avis