Les Parcours en bateau de La Fonderie : le canal de Charleroi, route du charbon

URL

Email

Bruxelles ne possède pas un canal mais deux ! Le plus large, le plus majestueux, conduit ses eaux vers le Nord et procure un port de mer à Bruxelles.
Mais il y a l’autre, le canal de Charleroi, qui, venant du sud, traverse la ville de part en part et lui offre le cours d’eau qu’elle n’a plus, depuis le voûtement de la Senne.
L’histoire des quartiers qui le bordent vous plonge au cœur de l’histoire industrielle de Bruxelles.
Quelques étapes du parcours :
Les quais des Charbonnages et du Hainaut illustrent l’importance du canal charbonnier pour le développement économique de la ville. Vous y découvrirez des bâtiments aussi divers que l’ancien dépôt des Forges de la Providence, les Minoteries Farcy, les Halles des Producteurs, les Brasseries Belle-Vue…
L’écluse de la porte de Ninove : son fonctionnement et son passage : une expérience à ne pas manquer!
Des projets urbains de grande ampleur sont à l’étude pour redynamiser ce périmètre stratégique.
Le bassin de Batelage offre, avec de plus larges horizons, une atmosphère radicalement différente, avec sa pittoresque collection de péniches converties en habitations.

Durée 2h30
RV et fin Quai Béco, avenue du Port 1, 1000 Bruxelles
En 2017, ce parcours est programmé :
> le dimanche 11 juin, offre spéciale pour la fête des pères : tout papa accompagné de l’un de ses enfants (même si celui-ci est adulte) monte à bord gratuitement !
> le dimanche 3 septembre
à 14:00

Tarifs : 13€. Réduction + de 65 ans, étudiants, demandeurs d’emploi : 11€.
Réduction de 3€ si vous payez au plus tard 5 jours ouvrables avant la date du parcours (les modalités pratiques vous seront fournies lors de votre inscription).
Enfant de moins de 12 ans : gratuit.
La réservation n’est pas obligatoire. La Fonderie se réserve néanmoins le droit d’annuler des parcours et ne pourra prévenir que les gens qui s’y sont inscrits.

Informations et réservations par téléphone (02 410 99 50) ou par mail

Votre avis nous intéresse!

Avis

Laisser un commentaire pour cet article