Les #Castors de #Walibi et l’hypocrisie du #Gouvernement

Les Castors de Walibi et l’hypocrisie du Gouvernement

Hier lundi 27 mars, le Ministre wallon du bien-être animal Carlo Di Antonio annonçait en grande pompe sur les réseaux sociaux qu’il avait sauvé les Castors de Walibi, ils seront transférés au zoo de Pairi Daiza.

Cette solution n’est bien sûr pas idéale. Ils auraient pu être tout aussi bien relâchés dans la nature, le long d’un cours d’eau ardennais, là où les loups-garous et autres attractions sont plus rares… Mais non, ils ont été placés dans un zoo. Ils n’écopent donc pas de la peine de mort mais de la perpétuité.

Saluons quand même le geste du Ministre du bien-être animal.

Mais pendant qu’un Ministre sauve une famille du grand bâtisseur, un autre veut en tuer des dizaines.

En effet, René Collin le Ministre de la Nature a proposé, il y a quelques mois, un avant-projet de décret modifiant la loi sur la Conservation de la Nature. Ces modifications ont plusieurs objectifs, dont permettre l’obtention plus aisée de dérogations létales pour détruire le Castor…

Ce paradoxe pose questions :
– Pourquoi tromper les citoyens en leur faisant croire que le Gouvernement sauve les castors alors qu’il veut adopter une loi pour en tuer plus ?
– Si Carlo Di Antonio va à l’encontre de la dérogation de destruction obtenue auprès de l’administration, c’est peut-être qu’elles sont données un peu trop facilement ?
– Pourquoi alors les rendre encore plus aisées à obtenir ?
– Pourquoi les Ministres d’un même gouvernement, d’un même parti prennent des décisions opposées ?
Pour sauver plus d’une famille de castors, nous demandons donc au Gouvernement Wallon de ne pas accepter ce projet de modification. Mais aussi de prôner des solutions non-létales plutôt que leur mise à mort. Nous invitons chaque citoyen à faire de même à travers un envoi d’e-mail aux Ministres wallons :

Votre avis nous intéresse!

Avis