Le « Réseau Nature »

Le « Réseau Nature », créé et soutenu par Natagora, vient de passer les 1.000 hectares en Wallonie et à Bruxelles
Natagora gère 5.000 hectares de réserves naturelles. Mais la vie ne se confine pas aux réserves et a besoin de nombreux refuges pour s’exprimer. Ainsi, depuis 1981, l’asbl pousse tous les gestionnaires d’espaces verts à laisser une place à la faune et la flore. Ajouter sans cesse de nouvelles mailles au réseau afin de relier les différentes parcelles déjà existantes : c’est bien là l’idée du Réseau Nature de Natagora.
En intégrant le réseau, le responsable du terrain signe une charte qui l’engage à respecter 5 engagements en faveur de la biodiversité. En y ajoutant une pincée d’imagination et un zeste de motivation, le résultat dépasse rapidement les espoirs. Une belle haie diversifiée attirera oiseaux et mammifères, une petite mare verra s’envoler libellules et demoiselles et un pré fleuri laissera éclater les couleurs chatoyantes de nombreux papillons. Toutes ces initiatives créent un réseau qui permet aux espèces indigènes de se déplacer en trouvant abri et nourriture.
Marc Stiéman, coordinateur du Réseau Nature : « Le brassage génétique est une condition sine qua non à la survie des espèces à répartition limitée. La création de ‘micro-réserves naturelles’ dans les jardins des entreprises et des particuliers offre une chance de dispersion à de nombreux animaux ou plantes menacés. Et elles permettent d’améliorer le cadre de vie du propriétaire. »
Aujourd’hui, plus de 600 terrains ont déjà rejoint le réseau, couvrant une superficie de plus de 1.000 hectares. Ils sont majoritairement gérés par des particuliers mais également par des entreprises, des écoles ou des institutions. Serez-vous le prochain ?
Renseignements : www.natagora.be et www.reseau-nature.be

Votre avis nous intéresse!

Avis