Le réseau de la STIB perturbé lors de la visite du président américain

Le réseau de la STIB perturbé lors de la visite du président américain

Le réseau de la STIB – particulièrement le réseau de surface – sera perturbé les 24 et 25 mai en plusieurs endroits de la capitale en raison de la visite du président américain Donald Trump. La STIB mettra tout en œuvre pour informer les voyageurs de la situation en temps réel via les réseaux sociaux et les invite à être prévoyants s’ils doivent se rendre du côté du Palais royal, des institutions européennes, de l’OTAN ou à l’aéroport ces deux jours-là.

Le président américain Donald Trump se rendra à Bruxelles le mercredi 24 et jeudi 25 mai prochains. Il passera notamment par le quartier du Palais royal/Parc royal et de l’ambassade américaine, les institutions européennes et l’OTAN. Sa visite aura un impact sur le réseau de la STIB, principalement sur les lignes de bus et de trams qui croiseront la route du président, lignes qui seront interrompues lors de son passage.

Certains accès (uniquement ces accès, les stations restent desservies) de 5 stations – Arts-Loi, Trône, Louise, Porte de Namur et Schuman -seront fermés de 14h30 le mercredi 24 mai jusqu’à 16h30 le jeudi 25 mai. La station de métro Schuman sera elle fermée toute la journée aux voyageurs le jeudi 25 mai : les métros y passeront mais ne s’y arrêteront pas (tout comme lors d’un sommet européen).

Les manifestations – prévues et spontanées – qui accompagneront la visite du président auront également un impact sur la circulation des véhicules de la STIB.

La Société bruxelloise de transport public gèrera la situation en temps réel, en suivant les ordres de la police. Elle invite les voyageurs qui doivent se rendre ces jours-là du côté du Parc royal, de Schuman, de l’OTAN ou de l’aéroport, à être prévoyants et à se tenir informés via ses réseaux sociaux.

Mercredi 24 mai

Le président américain arrivera dans l’après-midi du mercredi 24 mai à Brussels Airport et se rendra ensuite dans le centre-ville, dans le quartier du Palais royal/Parc royal et l’ambassade américaine.

Dès 14h30, certains accès des stations de métro Arts-Loi, Trône, Louise, Porte de Namur et Schuman seront fermés. Les stations restent toutefois desservies et accessibles aux voyageurs via les autres accès.

Toutes les lignes de bus et de trams qui passent sur le trajet ou à proximité du trajet emprunté par Donald Trump pour se rendre de l’aéroport jusqu’au centre de Bruxelles seront interrompues avant ainsi que durant son passage (cela concerne notamment la ligne vers l’aéroport et les lignes autour de Trône : T92, T93, T94, B71, B54, B64, B21, …).

Jeudi 25 mai

Le président américain se rendra aux institutions européennes dans la matinée de jeudi avant de rejoindre l’OTAN l’après-midi. Il rejoindra l’aéroport en début de soirée avant de quitter la Belgique.

Tout comme mercredi, certains accès des stations de métro Arts-Loi, Trône, Louise, Porte de Namur seront fermés mais ces stations resteront accessibles et desservies. La fermeture de ces accès sera levée à 16h30 jeudi.

La station de métro Schuman sera elle totalement fermée aux voyageurs de début à fin de service jeudi. Les métros passeront par la station mais ne s’y arrêteront pas (comme lors d’un sommet européen). La rue de la Loi restera néanmoins accessible, côté pair, via l’accès 1 de la station Schuman, côté impair via l’accès 3.

Au niveau des lignes de bus passant par Schuman, la STIB appliquera le même dispositif que celui mis en place lors des sommets européens : lignes 12, 21, 22, 27, 36, 60 et 79 déviées localement et certains arrêts non desservis.

Tout comme mercredi, toutes les lignes de bus et de trams qui passent sur le trajet ou à proximité du trajet emprunté par Donald Trump pour se rendre du centre de Bruxelles vers les institutions européennes, des institutions européennes vers l’OTAN et de l’OTAN vers l’aéroport, seront interrompues avant ainsi que durant son passage (cela concerne notamment la ligne vers l’aéroport, les lignes autour de Trônes, les lignes autour de Schuman ainsi que les lignes près de l’OTAN – T55, T32, T62, B65, …).

Gestion et information en temps réel

Les interruptions et perturbations de lignes seront gérées en temps réel par les équipes de la STIB, selon les ordres de la police. Les manifestations prévues (et spontanées) qui se dérouleront à Bruxelles en marge de la visite du président américain risquent également d’avoir un impact sur la circulation de certaines lignes de surface. Ces perturbations seront également gérées en temps réel par la STIB.

La STIB invite ses voyageurs à être prévoyants s’ils doivent se rendre dans les zones de la ville concernées par la visite du président ou à l’aéroport. Les équipes de la STIB seront présentes sur les réseaux sociaux mercredi et jeudi afin d’informer les voyageurs en temps réel des perturbations du réseau.

A PROPOS DE LA STIB
La Société des Transports Intercommunaux de Bruxelles (STIB) est la première compagnie belge de transports publics urbains. Elle dessert les 19 communes de la Région de Bruxelles-Capitale ainsi que 11 communes de la périphérie. Elle couvre ainsi une superficie de 241,5 km². Cette société assure les déplacements d’une population de plus de 1 100 000 habitants, auxquels viennent s’ajouter des milliers de navetteurs. Le réseau de la STIB compte 4 lignes de métro, 17 lignes de tram, 50 lignes de bus et 11 lignes de bus de nuit. En 2016, selon les premières estimations, la STIB a assuré pas moins de 369 millions de déplacements.

Votre avis nous intéresse!

Avis