Le Petit Sablon et ses 48 métiers

URL

Email

Cet hommage aux symboles multiples, rendu par une certaine bourgeoisie du 19è siècle à la Belgique de la Renaissance, mérite véritablement qu’on s’y arrête.

Lors de son inauguration en 1890, le bourgmestre Charles Buls prononce un ardent plaidoyer en faveur des valeurs laïques et libérales. L’image des Comtes d’Egmont et de Hornes est utilisée non seulement comme emblème patriotique, mais également comme celui de la tolérance face à l’obscurantisme religieux.

L’ensemble du parc est fortement hiérarchisé : les comtes sont entourés de 10 personnalités marquantes du 16è siècle. Parmi elles, des penseurs et des scientifiques mais également d’autres grandes figures de l’opposition à Philippe II.
Tout autour se dressent les fameuses 48 statues figurant les métiers bruxellois. L’idée de mettre en valeur les corporations du passé est surprenante dans ce contexte de forte industrialisation. Alors que des mouvements sociaux agitent le royaume, voilà que l’on célèbre, non pas les travailleurs d’usine et la masse des ouvriers, mais l’artisan et l’indépendant.
Durée 1h30

RV et fin entrée du square du Petit Sablon, rue de la Régence, 1000 Bruxelles
En 2017, ce parcours est programmé :
> le dimanche 7 mai
> le samedi 29 juillet
à 14:00

Tarifs : 9€. Réduction + de 65 ans, étudiants, demandeurs d’emploi : 8€.

Réduction de 2€ si vous payez au plus tard 5 jours ouvrables avant la date du parcours (les modalités pratiques vous seront fournies lors de votre inscription).
La réservation n’est pas obligatoire. La Fonderie se réserve néanmoins le droit d’annuler des parcours et ne pourra prévenir que les gens qui s’y sont inscrits.

Informations et réservations par téléphone 02 410 99 50 ou par mail

Votre avis nous intéresse!

Avis