Le « Petit château » va se chercher un avenir

Pendant très longtemps, le « Petit château » a été une caserne accueillant évidemment des militaires. Il fut aussi le centre de recrutement et de sélection pour les miliciens – ceux qui devaient effectuer leur service militaire abrogé depuis. Notre photo montre un groupe y passant ce que l’on appelait alors « ses trois jours ». Le document date de 1960 !
Ensuite, sa destination a changé puisqu’il est devenu un centre d’accueil pour demandeurs d’asile, géré par l’organisme fédéral Fedasil. La récente décision du gouvernement fédéral de transférer ce centre à Neder-over-Heembeek n’a pas fait que des heureux à la Ville de Bruxelles qui trouve que cela occasionne beaucoup de nuisances et de charges en plus de la décision de l’ouverture d’une prison à Haren tout proche.
La Ville de Bruxelles a, quant à elle, eu une bonne idée pour le devenir de l’ancienne caserne : du logement.
A quand une prison et un centre Fedasil dans le sud de la Région bruxelloise… ?
Bernard Rosenbaum

Votre avis nous intéresse!

Avis

Laisser un commentaire pour cet article