Le Pathé Palace bientôt rouvert



En réponse à une récente question parlementaire, la ministre de la Culture de la Communauté française a confirmé les bruits qui courraient depuis peu : le « Pathé Palace » rouvrira en 2017. L’ancien cinéma du boulevard Anspach est en travaux depuis longtemps et on peut espérer que le projet existant aboutira réellement. Mais quelle aventure déclenchée par le ministre-président de l’époque Hervé Hasquin (MR) qui s’opposa en 2001 à son rachat par des Flamands ! Ce que j’écrivais à l’époque, le 30 septembre 2006, reste toujours valable… 11 ans après !
On se souvient encore avec « émotion » de la saga de ce vieux cinéma « arraché » par la Communauté française aux appétits néerlandophones (ex Kladaradatsch Palace) pour 200 millions de francs belges. Il accueillit rapidement le Théâtre national qui avait quitté la place Rogier avant de retrouver un espace digne de ce nom au boulevard Emile Jacqmain. A nouveau vide, le bâtiment classé a fait l’objet d’un appel à projets. Déposé par les frères Dardenne, Eliane Dubois, Nicole La Bouverie et Patrick Quinet – des professionnels -, le projet d’exploitation du cinéma redémarrera pour valoriser les potentialités du cinéma belge d’art et d’essai.
« Cinéma Palace » y proposera la programmation de films d’art et d’essai, une programmation éducative en direction des écoles, des associations, des universités. Ce lieu recevra aussi des événements culturels d’importance. Pour réaliser cet objectif ambitieux, les promoteurs du projet vont transformer cet immense édifice, fort de ses 5.230 m². Son aménagement permettra de proposer au public 3 salles (350, 140 et 70 places) avec un confort d’écoute, de vision et de régulation climatique dignes des meilleures salles. En plus des supports argentiques de projection, les cabines seront équipées en numérique. Outre un foyer sur 3 niveaux, le complexe sera ouvert vers l’extérieur puisqu’il aura également une ouverture sur la place Saint-Géry et son quartier en pleine évolution.
Bernard Rosenbaum

Votre avis nous intéresse!

Avis




Laisser un commentaire pour cet article