Le Ministre Reynders condamne les violences entre forces de l’ordre et réfugiés burundais au Sud-Kivu



Le Ministre Reynders condamne les violences entre forces de l’ordre et réfugiés burundais au Sud-Kivu

Le Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires Etrangères Didier Reynders est choqué par les affrontements violents entre forces de l’ordre et réfugiés burundais au Sud-Kivu en République Démocratique du Congo (RDC) ce 15 septembre. Selon la MONUSCO, ceux-ci ont causé la mort de 36 réfugiés burundais et d’un officier congolais. Le Ministre présente ses plus sincères condoléances aux familles des victimes.

Le Ministre Reynders s’inquiète du nombre élevé de victimes civiles et souligne l’importance du respect des standards internationaux en matière d’usage de la force par les services de sécurité. Il appelle à ce qu’une enquête indépendante fasse la lumière sur ces affrontements meurtriers, afin que les responsables soient traduits en justice.

Le Ministre évoquera la situation dans la région lors de ses contacts à New York en marge de l’Assemblée Générale des Nations-Unies.

Votre avis nous intéresse!

Avis




Laisser un commentaire pour cet article