Le gouvernement MR N-VA enfonce encore un peu plus les travailleurs d’ING, Caterpillar et tous ceux qui perdent leur emploi



Le gouvernement MR N-VA enfonce encore un peu plus les travailleurs d’ING, Caterpillar et tous ceux qui perdent leur emploi
Selon Het Laatste Nieuws, la liaison des allocations de chômage aux ressources financières des ménages serait sur la table du gouvernement Michel.
Pour le PS, il s’agirait d’une profonde et inadmissible remise en cause de notre modèle social! Notre sécurité sociale fonctionne selon le principe de l’assurance: les travailleurs paient des cotisations, et ça leur donne droit à un revenu s’ils tombent malades, s’ils perdent leur emploi ou quand ils sont pensionnés.
Pour Elio Di Rupo, « ce gouvernement des droites dit aux travailleurs de Caterpillar, d’ING et à tous ceux qui, comme eux, ont travaillé pendant des années et perdent leur emploi: vous avez cotisé mais si vous avez un peu d’argent de côté ou si votre conjoint travaille, tant pis pour vous, vous n’avez pas droit au chômage! A nouveau, le gouvernement MR N-VA choisit de faire payer ceux qui travaillent dur et sont victimes d’un coup du sort. »
Sous le précédent gouvernement déjà, les libéraux avaient mis cette mesure sur la table et le PS s’y était opposé.
« Si le gouvernement Michel veut vraiment lutter contre les rentiers, nous l’invitons à soutenir les propositions de loi PS pour instaurer un impôt sur les grandes fortunes et taxer les plus-values boursières. Mais en liant les allocations de chômage aux revenus, ce ne sont pas les rentiers mais bien la classe moyenne et les plus défavorisés qu’il vise » conclut Elio Di Rupo.

Votre avis nous intéresse!

Avis




Laisser un commentaire pour cet article