Le commerce en ligne entraîne des bouleversements

Le commerce en ligne entraîne des bouleversements
Le secteur de l’immobilier commercial reste stable en Belgique, mais Jones Lang LaSalle, actif dans ce domaine, est très attentif à l’évolution des technologies de vente au travers du commerce en ligne qui augmente régulièrement.
Il en est de même de la prolifération des centres de galeries commerciales dans l’ensemble du pays. Bruxelles n’est pas en dehors du mouvement puisque Docks Bruxsel, situé le long du canal et inauguré en octobre, est en passe d’être revendu par le promoteur de ce vaste centre commercial, tandis que The Mint, en-dessous de l’actuel centre administratif de la Ville de Bruxelles (notre photo), devrait s’insérer dans le développement du piétonnier et serait accessible dans le courant de l’an prochain..
Ce mouvement devrait s’amplifier en Région bruxelloise puisqu’une partie du projet NEO sera consacrée à des enseignes commerciales et que celui qui devrait également se développer à Machelen s’inscrira dans le même sens que Docks Bruxsel. Néanmoins, l’avenir du commerce interpelle Thierry Debourse, head of retail leasing Benelux chez Jones Lang LaSalle : « Bien que la prise en occupation soit restée stable en 2016, la demande des retailers change et revêt d’autres accents. Ils transforment leurs magasins physiques en ‘phygital stores’, une combinaison de magasins physiques et d’une plateforme digitale de services. »
A n’en pas douter, ce secteur d’activités subira de profondes transformations que nous ne pouvons pas encore mesurer ainsi que le changement des habitudes qu’elles induiront.
Bernard Rosenbaum

Votre avis nous intéresse!

Avis

Laisser un commentaire pour cet article