La #sécurité dans les #transports en #commun bruxellois au cœur d’une action policière commune

La sécurité dans les transports en commun bruxellois au cœur d’une action policière commune

Ce mardi 28 mars 2017, une action de police intégrée (FIPA) a été menée de 14h à 21h dans les transports en commun de la Région de Bruxelles-Capitale. Des contrôles ont été effectués sur l’axe Nord-Midi, entre la Gare du Nord et la Gare du Midi, ainsi qu’au niveau de 24 stations/arrêts du réseau de métro/tram/bus (notamment la Gare de l’Ouest, Saint-Guidon, Madou, Liedts, Simonis…).

L’action FIPA avait pour but de réduire davantage encore la criminalité dans les transports en commun bruxellois et de renforcer le sentiment de sécurité des usagers des trains, trams, bus ou métros. Une attention particulière a été accordée au trafic de stupéfiants, de stimulants et d’armes, ainsi qu’au trafic/à l’utilisation de documents faux et falsifiés.

Les titres de transport n’ont bien entendu pas été perdus de vue.

Cette action, coordonnée par la Direction de coordination et d’appui de la police fédérale de Bruxelles, a été exécutée par les 6 zones de police de la Région de Bruxelles-Capitale, la police des chemins de fer et les services de sécurité des sociétés de transports en commun SNCB, STIB, De Lijn et TEC. Pour ce qui est de l’immigration illégale, l’Office des étrangers a également mis à disposition des spécialistes.

Le parquet de Bruxelles a également mobilisé des magistrats supplémentaires et appuyé l’action sur le terrain.

Quelques résultats :
• Interception de 1 166 voyageurs sans titre de transport valable au niveau de la STIB, 18 à la SNCB sur l’axe Nord-Midi et 45 pour De Lijn
• Interception d’une personne détenant 180 g d’héroïne sur l’axe Nord-Midi
• Découverte de plants de cannabis au domicile d’une personne dans la zone de police Bruxelles-Ouest
• Dans la zone de police Bruxelles-Ouest, interception de 4 personnes devant encore purger une peine d’emprisonnement
• Au total, 31 personnes ont été interceptées en séjour illégal dans le pays.

Votre avis nous intéresse!

Avis